Charmante

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LA BOITE A BULLES

Genre :

Intimiste

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782849530887

Résumé de l'album Charmante


Thibaud est dessinateur de bandes dessinées. Vivant une histoire de couple que la distance n’aide pas à consolider, il est en outre en ce moment un peu à la peine sur un projet de science fiction, et dans ses carnets, on trouve surtout des croquis qu’il réalise d’après ce qui l’entoure au café où il a ses habitudes.

Bientôt, Cécile emménagera, devenant la nouvelle voisine de palier de Thibaud. Si leur première rencontre fut celle, impersonnelle, de gens qui se croisent sans se regarder, les choses changeront vite puisque Cécile se révèlera être la nouvelle serveuse du café que Thibaud fréquente.

De pendaison de crémaillère en invitations facilitées par le fait que Cécile est en fait une amie de longue date de la copine d’un pote de Thibaud, ce dernier va sentir son cœur vibrer de plus en plus, jour après jour, pour sa charmante nouvelle voisine...
 

Par Sylvestre, le 01/07/2010

Notre avis sur l'album Charmante


Charmante, oui, elle l’est, cette bande dessinée Cécile, mais on n’en retiendra moins l’histoire, somme toute assez peu originale, que le graphisme, et surtout que la mise en couleurs. Car c’est en effet au moyen d’une remarquable colorisation partielle que  Séverine Lambour a mis en valeur les planches de Benoît Springer, relevant certaines zones (quand ce n’est pas en appliquant une même couleur sur une vignette entière), certains objets précis, pour qu’ils "ressortent" mieux, étant observé que ces rehausses en question ne portent pas obligatoirement sur des éléments au rôle primordial.

Dans cette chronique d’une vie banale, les auteurs ont réussi à avoir un regard juste sur leurs personnages et sur les situations qu’ils leur font vivre. Cette justesse d’observation est d’ailleurs renforcée par le rythme, les attitudes et les positions que les héros adoptent sur le papier : en quelques traits du style épuré du dessinateur, Thibaud, par exemple, portant les mains à son crâne lorsqu’il accuse un petit coup de fatigue, est criant de réalisme ! Tout est très ainsi proche du sujet, des sujets : on est là, avec Thibaud, avec Mathilde, avec Cécile, avec Olivier, et on reconnaît dans leurs gestes certains des nôtres... C’est très naturel, bravo !

La lecture de cette bande dessinée Cécile se fait très rapidement, de nombreuses vignettes étant muettes, et l’on va vite vers la conclusion (dommage) sans trop savoir si une suite est prévue... Mais une chose est sûre, dans tous les cas, c’est que ce livre est une jolie petite réussite parvenant à donner un relief original à la vie d’un héros lui loin de l’être. On le referme "content d’avoir vu ça" !
 

Par , le

Nos interviews liées

Interview Benoît Springer


Sceneario.com
: Comment vous est venue cette idée ? Benoît Springer : Séverine est une grande lectrice de livres, de magazines, d’articles… elle dévore tout ce qui peut être lu. Et elle aime l’idée que chaque mot peut avoir un sens érotique. Quant à moi, je ne suis jamais aussi heureux que quand je croque des corps humains. Nous avons réuni nos plaisirs, les livres et les corps, dans un même projet. Sceneario.com: Est-ce un fantasme de couple ou l'aboutissement d'une longue maturation ? Benoît Springer : Ni l’un ni l’autre. Nous aimons travailler ensemble, explorer tous les genres… du polar fantastique à l’érotisme. Sceneario.com: Lequel d'entre vous était le "dominant" (pour ne pas dire l'initiateur) de ce projet ? Benoît Springer : Nous avions l’envie commune de faire une bande dessinée érotique et c’est Séverine qui a amené l’histoire [...]

Lire la suite ›

Interview de Benoit Springer

  Sceneario.com : Bonjour et merci de nous accorder une interview. Pour commencer, pourrais-tu nous raconter ton parcours et comment tu es venu à la BD ? Benoit Springer : J’y suis venu très simplement. Comme beaucoup de gens, j’ai commencé à dessiner tout petit, mais au moment où la plupart des gens s’arrêtent, moi j’ai continué.

Après, j’ai eu un parcours assez classique : après un BAC A3 j’ai fait une année d’Art Plastique à Bordeaux et ensuite deux ans et demi, un peu près, à l’école de BD d’Angoulême.Suite à cela, j’ai tout de suite signé chez un éditeur et c’était parti !
A partir d’Angoulême, c’est allé vite car j’y ai rencontré des auteurs qui étaient déjà publiés comme Claire Wendling, Christophe Gibelin, Thierry Robin [...]

Lire la suite ›