CATACOMBES #1 Volume 1

voir la série CATACOMBES
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

PIKA

Collection :

Senpaï

Genre :

Drame

Fantastique

Manga

Sortie :
ISBN : 9782845999909

Résumé de l'album Volume 1

Lors d’un concert de métal, la jolie Anahë sympathise avec les membres du groupe qui assurait la première partie, Katacombes. Ses musiciens aiment parcourir les souterrains de Paris, d’où leur nom. Le chanteur, Vargher, propose à la jeune femme et à son ami, Isahia, de les accompagner lors de leur prochain périple dans les catacombes. Mais l’expédition va tourner court. Alors qu’ils sont au cœur des tunnels, un cri mystérieux envahi le souterrain, suivi d’une bousculade.

Les différents membres du groupe finissent par se réveiller, tous à des endroits différents mais à proximité de l’entrée. Aucun ne se souvient de quoi que ce soit et, lorsqu’ils se retrouvent au bar du Black Dog, ils doivent se rendre à l’évidence : Vargher n’est pas remonté. Il n’a, en effet, donné aucun signe de vie depuis le fameux soir. Anahë, intriguée, décide de retourner dans les catacombes, décidée à connaître ce qui se trame dans les bas-fonds de la capitale.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Volume 1

Pika éditions publie surtout, comme chacun le sait, des mangas qui viennent, bien évidemment, du Japon ! Ca peut paraître évident et, pourtant, l’apparition de certains titres comme Catacombes vient un peu fausser la donne. Car, si tout ressemble à du manga dans ce livre, l’auteur est tout ce qu’il y a de plus français. Mais cela ne l’empêche pas de publier le livre dans le sens de lecture japonais. Voilà de quoi y perdre… son latin !

En conservant cet ordre, il semblerait donc que l’éditeur n’ait pas voulu briser les habitudes des fans de mangas. Auraient-ils été perturbés par un sens de lecture français ? Rien n’est moins sûr. Mais passons car là n’est pas le plus important.

Voici donc un « manga » tricolore et il porte sur un thème peu présent dans la bande dessinée : le métal. Le look des personnages ne trompe pas, tout comme les lieux fréquentés par nos héros, qui sont souvent des endroits tout à fait réels à l’instar du célèbre bar métal parisien, le Black Dog.

Un bar réputé, une balade dans les catacombes… Vald aurait-il écrit un guide touristique de la capitale, version têtes de mort ? Non, je vous rassure. Il s’est plutôt amusé à replacer son histoire dans des lieux connus pour mieux nous emmener vers le pur mystère. Et, franchement, il est plutôt efficace en la matière. Le livre se termine en pleine action, basculant vraisemblablement dans le fantastique et de manière un peu trash. A moins que tout ça ne soit qu’une illusion ? Il faudra, pour s’en assurer, attendre le second tome.

Je serai, pour ma part, au rendez-vous car tout cela m’intrigue. Qu’est-ce qui se cache vraiment dans les catacombes ? J’aimerai bien le savoir ! Outre le mystère, il faut bien avouer que l’histoire se suit avec plaisir. Ca se lit même un peu trop vite, d’autant que les dialogues se raréfient une fois les personnages plongés dans les souterrains.

Les dessins sont aussi assez agréables et jouent, bien évidemment, sur une bonne propension de noir, couleur résolument métal. Les traits sont irréguliers au début mais s’améliorent tout au long du livre. On sent que l’auteur a pris un certain plaisir à dessiner Anahë qui paraît toujours plus jolie au fil des pages.

Si le titre doit maintenant faire ses preuves dans la durée, le premier contact est très encourageant. Ce manga « franco-metal » a un petit côté glauque qui ne le rendra pas accessible à tout public, mais il saura intéresser d’autres lecteurs que les amateurs de gothique ce qui est un bon point pour la série.

Par , le

Les albums de la série CATACOMBES