Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KAMI

Collection :

Yoma

Genre :

Ado

Fantastique

Humour

Manga

Sortie :
ISBN : 9782351004821

Résumé de l'album Vol. 1

Au cœur de la démentielle galaxie Alpha Phase, la planète Mig abrite de nombreux habitants qui ne mesurent pas la menace qui pèse sur eux. En effet, ils ne savent pas que parmi les nombreux pirates qui écument la galaxie, certains seraient prêts à tout pour s’emparer de ce qu’on appelle « l’œil de Mig », un sésame qui, dit-on, donnerait à son possesseur les pouvoirs d’un dieu.

Si ces habitants ne se doutent pas du risque qu’ils encourent, c’est sûrement grâce à la Gusgus Team qui veille sur eux en faisant la guerre à ces pirates lorsqu’ils se présentent ! Une Gusgus Team qui allait avoir du boulot puisque si le criminel Cornélius avait été attrapé alors qu’il convoitait l’œil de Mig, des complices à lui arrivaient pour le libérer et lui empêcher l’exil auquel il était promis...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Vol. 1

A l’échelle d’une galaxie toute entière, une galaxie composées de planètes toutes aux formes plus ou moins loufoques, l’équilibre et la paix semblent reposer sur une fine équipe, la Gusgus Team, dont l’élément sans doute le plus brillant, Cassius, n’est autre qu’un gamin uniquement et ouvertement motivés par l’argent et les filles !

Vaste mission qu’ils ont, donc, et sacrées bandes d’ennemis qu’ils ont en face ! En effet, lorsqu’on en apprend plus sur les pirates qui vont solliciter leur attention et leurs pouvoirs, on se rend bien compte que les aventures de Cassius et de ses amis s’annoncent délirantes et ne manqueront pas de pouvoir tourner en une grande farce intergalactique !

Ainsi ce tome 1 est un condensé de présentations, de mises en place... Ce qui est normal pour un premier tome, me direz-vous. On sent d’ailleurs bien que le background est riche et que l’auteur, Saïd Sassine, n’a pas voulu se limiter dans les possibilités de faire évoluer son histoire. Mais c’est peut-être aussi là que le bât blesse : à avoir voulu trop bien faire, il a peut-être un peu plombé le début de sa série.

Oh, on ne pourra pas lui reprocher d’avoir bâclé quoi que ce soit. Non, au contraire, on voit bien que le travail fourni est énorme. Graphiquement, et même au niveau du récit qu’il nous propose, tout y est. Mais plonger dans ce tome 1 de Cassius, c’est s’embarquer pour de nombreuses planches très - voire trop - fournies (à moins que cette impression ne vienne du format du livre ? Ou bien le fait qu'on n'ait pas de couleurs, comme sur les planches de Vacances virtuelles ?) et comme le texte est assez petit, il devient lui aussi un peu un obstacle à la lisibilité de l’ensemble et donc au plaisir. C’est très dense, ça en devient fouillis, et les bizarreries dues à l’univers dans lequel se déroule l’action n’aident pas toujours... Un peu à l’image du visuel de couverture : il faut arrêter ses yeux dessus et bien tout observer pour mieux comprendre ce qu’il y a à y voir...

C’est donc l’effort qu’il faudra que le lecteur fournisse pour apprécier au mieux ce début d’aventure qui, cela dit, montre des atouts qui ont réussi à faire le succès de bien d’autres séries. Accrochez-vous donc pour vos premiers pas dans la galaxie Alpha Phase et partez à la rencontre de la Gusgus Team, de leurs ennemis les pirates avides de pouvoirs et de toutes les autres créatures étranges qu’a imaginées pour vous l’auteur. Bonne lecture !
 

Par , le

Les albums de la série CASSIUS