CARTHAGO ADVENTURES #6 La Source

voir la série CARTHAGO ADVENTURES
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

LES HUMANOÏDES ASSOCIES

Genre :

Aventure

Fantastique

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782731624786

Résumé de l'album La Source

1996 touche bientôt à sa fin, et ce 14 décembre, Harry Feiersinger reçoit un appel de son frère, le célèbre "Centenaire" des Carpates. Il lui annonce la disparition de leur sœur Yara au Brésil. Harry, qui est considéré comme l'incapable de la famille, profite de cette occasion d'accomplir une vraie mission pour retrouver Yara. Arrivé sur le sol brésilien, il tombe dans un guet-apens et se fait dépouiller, il manque de se retrouver en petits morceaux sans l'intervention de London Donovan, qui va l'épauler sur sa mission. Ils découvrent un incroyable secret sur le "Centenaire" des Carpates...

Par Berthold, le 13/10/2020

Notre avis sur l'album La Source

Pour ce nouveau tome, Christophe Bec s'associe à Jean-David Morvan. Quand aux dessins, c'est au tour de Bernard Khattou de mettre en images cette nouvelle aventure.

C'est un bon récit d'aventure, dans la grande tradition du genre. Les sensations fortes sont bien là, avec un passage rappelant le très bon film de Clouzot : Le Salaire de la Peur.
Harry, le petit frère de Wolfgang Feiersinger, est du genre maladroit et un peu incompétent. Son duo avec London Donovan apporte une touche d'humour dans ce périple mouvementé. Outre la partie aventure, ce récit nous dévoile des secrets sur le "Centenaire" des Carpates et surtout cette grande différence d'âge entre Wolfgang et Harry, mais aussi Yara. La surprise est tout de même de taille !
Le suspense nous captive jusqu'au bout, Bec et Morvan font de l'excellent travail. On découvre même une allusion au tome 11 de la série Carthago, paru cette année.

Bernard Khattou fait un travail plus que correct, certes assez classique dans l'ensemble, mais qui fonctionne plutôt bien. On peut d'ailleurs apprécier ses planches dont la mise en page très dynamique donne de la saveur à l'intrigue.

Ce sixième tome est une bonne surprise, qui permet de suivre une histoire captivante avec quelques révélations sur l'univers Carthago !

 

Par , le

Les albums de la série CARTHAGO ADVENTURES

Nos interviews liées

SERIAL KILLERS nouvelle collection chez Glénat

Aubert pour Sceneario.com: Jean-David, comment êtes-vous arrivé sur cette nouvelle collection chez Glénat ? Qui a proposé ce thème ? Vous, Stéphane Bourgoin ou votre Editeur ?

Jean-David MORVAN: Je suis un enfant des serial killers, même si ça parait bizarre à dire. A 12 ans, j'ai lu Dragon Rouge, le livre de Thomas Harris qui précède le Silence des Agneaux. Après, et pendant des années, il n'y avait que des histoires de serial killer, tout le temps, partout : Cinéma, romans etc. Y'en avait qui étaient passionnantes, mais au bout d'un moment, c'était lassant. Il y avait toujours des scènes gores, d'autopsies. Je m'en suis un peu lassé. Un jour, Séverine Tréfouël, avec qui je travaille sur divers projet, m'a parlé de ça, en me disant que cet aspect psychologique des serial killers était très intéressant, avec une approche différente des gens par rapport à ma génération, même si nous n'avons pas tant d'années de ça de différence [...]

Lire la suite ›

Un entretien avec Jean-David Morvan

Un entretien avec Jean-David Morvan


Interviewer : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET pour leur série Sillage

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET nous parlent du tome 16 de leur grande série Sillage.
    Interviewer : Vincent
Images et Son : Mat
Montage: Vincent [...]

Lire la suite ›

Christophe BEC réalisateur du court Métrage FRENCHBOY

Sceneario.com : Christophe, d'où vous est venue cette envie de vous lancer dans le cinéma ?
Christophe BEC: Ce n’était pas prémédité. Fabrice Lambot de Metaluna Productions m’a contacté il y a quelques temps, me demandant si j’avais envie d’écrire et réaliser mon propre long-métrage. Nous travaillons auparavant sur un projet de court-métrage Fantastique assez ambitieux « Les Tourbières Noires », pas encore financé, et avant toute chose j’avais besoin de me tester, savoir si cela me plaisait et si j’étais capable de tenir un plateau de Cinéma, d’où ce projet « Frenchboy » autoproduit.
Sceneario.com : Pour autant vous n'allez pas abandonner votre planche à dessin ou l'écriture de scenario pour la Bande Dessinée ?
Christophe BEC: Non, bien-sûr que non [...]

Lire la suite ›

Interview de Christophe BEC, dessinateur de Doppelgänger

Sceneario.com : Christophe, voici le 2° tome de Doppelgänger. C’est Eric Corbeyran qui en est le scénariste, d’après une idée originale de vous-même, pourquoi avoir fait travailler un autre scénariste et ne pas vous être gardé « l’exclusivité » de cette histoire?
Christophe BEC : Parce que je déteste la routine. J’ai démarré ma carrière en temps que dessinateur, ensuite je me suis plutôt orienté vers le scénario, puis auteur complet avec « Prométhée », alors pourquoi pas revenir aux origines et travailler sur le scénario d’un autre !… Et puis c’était une façon de refermer une boucle, Corbeyran était le premier scénariste avec qui j’avais travaillé, nous n’avions fait qu’un album à l’époque, j’avais un sentiment d’inachevé [...]

Lire la suite ›

Diamonds, le Casse 1.

Sceneario.com : Diamond est le tome 1 d’une nouvelle collection, Le Casse, dirigée par David Chauvel. Comment t’es tu retrouvé sur ce projet ?
Christophe Bec : C’est David Chauvel qui m’a fait la proposition, je ne sais pas exactement pourquoi il a pensé à moi, il faudrait le lui demander, mais j’imagine que ce doit être parce qu’il ne me trouve pas trop mauvais scénariste… Pour ma part, j’ai été flatté de cette proposition, même si je n’ai pas dit oui tout de suite. Les « casses de banque » ne faisaient pas vraiment partie de ma culture littéraire ou cinématographique, je lui ai demandé un délai de réflexion, voir si je pouvais trouver une idée suffisamment forte et qui s’inscrive bien dans le concept de la collection. Sceneario.com : Il s’agit donc d’un travail de commande ? Ou alors avais tu un scénario qui s’est trouvé correspondre à cette collection ?
Christophe Bec : Ah non, je ne lui ai pas refourgué du réchauffé [...]

Lire la suite ›

Christophe BEC grosse actu en 2008, mais très grosse actu en 2009...

Sceneario.com : Cette année 2008 a été un peu chargée du coté de ton actu. Ton arrivée chez Soleil, la collection Hanté qui a été lancé, tes sorties avec Bunker tome 2 (Dupuis), Deus tome 1, Pandemonium tome 2, puis de Prométhée tome 1 et de la suite du temps des Loups (le tout chez Soleil). Comment gères tu la collection Hanté avec ton travail de scénariste et aussi de dessinateur, puisque tu es revenu au dessin sur Prométhée ?   Christophe BEC : Chargée ? pas tant que cela, si l’on regarde bien, je travaille en tant que co-scénariste avec Stéphane Betbeder sur deux séries : Bunker et Deus, ce qui allège ma part de travail au moins de moitié, ensuite j’ai réalisé 4 albums en tant que scénariste : Pandémonium et Le Temps des Loups tomes 2, Fontainebleau, un one-shot pour la collection Hanté, mais également Sarah tome 1 que tu as oublié, une série très importante pour moi puisque j’y retrouve mon compère Stefano Raffaele et qui a été remarquablement accueillie par les lecteurs, avec un succès assez inattendu, 15 000 exemplaires vendus du tome 1 [...]

Lire la suite ›

Christophe Bec pour Sarah tome 1 chez Dupuis

Sceneario.com: Comment as tu eu cette idée de scénario?
Christophe BEC:
Alors c’est assez spécial, c’est en voyant une photographie dans un magazine - Paris Match, je crois - où l’on voyait une photo terrible d’un adolescent chinois attaché par une chaîne dans une cave depuis des années, il avait fait sa croissance autour des chaînes qui l’entravaient. Visiblement, il était fou et dangereux, et c’est le seul moyen qu’avaient trouvé ses parents pour éviter ses crises de démences, qu’il s’en prenne à des gens. Sur les parois de la cave, il avait écrit partout le mot « Liberté ».
Lors d’une déjeuner avec mon confrère et ami Stéphane Betbeder, je lui ai parlé de cette photographie qui m’avait profondément marqué. On s’était dit à ce moment-là que ça pourrait être une chouette idée de départ pour un film ou une BD d’horreur [...]

Lire la suite ›

Sanctuaire Remined tome 1

Sceneario.com : Qu’est-ce qui vous a décidé à proposer une adaptation manga de votre série ?
Xavier Dorison : L’une des raisons de ce choix est liée au fait que, lorsque l’on travaille sur une BD franco-belge, on a une place limitée. Il y a une forme d’essentiel, de radicalisme. Le manga permet de développer les univers et les personnages. On savait que Sanctuaire offrait des pistes à emprunter et nous avions le choix des auteurs. Cela est donc apparu comme une bonne idée. En outre, cela permettait d’accompagner le développement de Shôgun mag. Sceneario.com : Aviez-vous des contraintes pour la reprise du scénario ?
Stéphane Betbeder : On avait toute latitude. On ne souhaitait pas faire une simple adaptation mais une réelle interprétation. L’objectif était de s’approprier l’univers de Sanctuaire [...]

Lire la suite ›

Interview de BEC à l'occasion de la sortie de BUNKER...

SCENEARIO : Bonjour Christophe Bec. Tu as une actualité chargée en cette année 2006, et plus particulièrement en ce mois de Septembre. Commençons par parler de ta nouvelle série BUNKER qui paraît le 4 octobre chez Dupuis. Peux tu nous conter la genèse de ce récit?
BEC :
Bunker est un projet que j’ai en chantier depuis pas mal de temps, je crois que la première version a été écrite en 2003. Au départ, c’était juste un concept assez simple : une haute montagne, une frontière, des hélicoptères, un bunker et un dieu invisible et destructeur. Stéphane Betbeder m’a aidé à développer l’univers, à l’enrichir et à essayer de bâtir une histoire dense, ambitieuse et solide à partir de ce point de départ basique.
Puis on est allé faire des repérages sur la Ligne Maginot, pour s’immerger dans l’atmosphère des bunkers et ressentir les choses : l’humidité, l’enfermement, les odeurs de métal [...]

Lire la suite ›

Jean David Morvan.... et Spirou

Sceneario.com : Le tome 49 de Spirou vient de sortir. Pouvez-vous nous en raconter l'histoire de sa conception ?
Jean-David MORVAN : Hmm, l'idée d'envoyer Spirou à Tokyo date d'avant la création du 47. Je veux dire qu'avec Laurent Duvault de Dupuis, nous avions planifié les thèmes de 4 albums. Tokyo arrivait en troisième position. On s'y est tenu.
Je pense que c'est la ville qui fait rêver les nouvelles générations, elle a supplanté New-York. Et comme Spirou est une BD pour les jeunes...


Sceneario.com : On remarque tout de suite les costumes : rouge pour Spirou et bleu pour Fantasio. Ces couleurs sont souvent indissociables de nos héros. Hasard, ou volonté de conserver ce « code couleur » ? C’est important de ne pas choquer le lecteur, de garder les caractères des personnages ?
Jean-David MORVAN : Eh bien, ce n'est pas nous qui avons inventé ces codes couleurs [...]

Lire la suite ›

Interview de Jean-David Morvan sur l'univers Sillage

Sceneario.com: Mr Morvan, bonjour et merci de bien vouloir répondre à nouveau à nos questions ! Vous n’êtes plus à présenter dans le milieu de la Bd avec vos travaux sur Sir Pyle, Nomad, TDB… Pouvez-vous néanmoins résumer votre parcours jusqu’à aujourd’hui pour les nouveaux venus dans le monde de la Bd ?
Jean-David Morvan: Fan de BD depuis que j'ai 11 ans en lisant un Valérian. En cherchant la suite, je suis entré dans un magasin de BD et j'ai découvert toute la production "adulte" des années 80. J'ai décidé que ce serait mon métier. Passé en coup de vent à l'école st Luc, signé un premier contrat avec Zenda : ventes 1200 ex et solderie. Mais Nomad chez Glénat a lancé la machine un an plus tard.

Sceneario.com: Dans quelques mois, les fans auront l’immense joie de retrouver les péripéties de Nävis, héroïne de la série Sillage, que vous réalisez avec Philippe Buchet [...]

Lire la suite ›

Jean-David MORVAN

Sceneario.com: Pouvez vous vous présenter? (études, parcours professionnel...)
JD Morvan:JD Morvan, scénariste de BD. Bac A3, institut saint-Luc section BD quitté avec pertes et fracas pour incompatibilité de vision avec les profs. C'est ce qui m'a poussé à demander à mes amis s'ils n'avaient pas envie d'illustrer certains de mes scénarios (je ne me sentais pas encore au point au dessin, et c'est donc comme ça que j'ai finalement arrêté de dessiner). Et je suis allé les montrer à des éditeurs, et c'est Zenda qui a dit oui pour Reflets Perdus, mon premier album avec Sylvain Savoia. Du coup je ne suis plus allé aux beaux arts de Bruxelles où j'étais inscrit et ils m'ont viré.

Sceneario.com: La bande dessinée abordée par Morvan, c'est du polar (Al Togo), de l'héroic Fantasy (Troll), de la bd jeunesse (Merlin), la sf (TDB, Sillage, HK) etc... quel est votre genre préféré ? JD Morvan: Je n'ai pas de genre préféré. Je crois qu'on peut raconter des choses intéressantes dans tous les genres [...]

Lire la suite ›