Captain Britain

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Collection :

Best of Marvel

Genre :

Action

Aventure

Comics

Super Heros

Sortie :
ISBN : 2845387587

Résumé de l'album Captain Britain

Captain Britain, expédié par Merlin dans une autre réalité  pour sauver ce monde, n'a pas réussi à mener à bien sa mission. De plus, le héros se fait tuer par Fury.
Merlin redonne vie à Brian Braddock alias Captain Britain.
Celui ci devra reaffronter les évenements qui ont conduit à sa perte et sauver notre monde...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Captain Britain

Aout 1989 : je redécouvre les comics en kiosque. Je relis Spécial Strange, Strange, Titans et surtout un coup de coeur pour un Récit complet Marvel : Excalibur un titre qui donnera naissance à une nouvelle série écrite par Claremont et superbement illustrée par Alan Davis. Cette équipe naît après la mort supposée des X-men, et comprend Diablo, Rachel Summers, Kitty Pride, Meggan et Captain Britain. L'action se déroulera en Grande Bretagne.
Captain Britain, je l'avais déjà vu dans un épisode de Spiderman mais avec un autre costume. Ce personnage est né en octobre 1976 sous la plume de Claremont et Herb Trimpe au dessin. Il va connaître des hauts et des bas. Au début des années 1980, sa destinée est entre les mains d'Alan Moore et d'Alan Davis, deux auteurs anglais qui commencent à se faire connaitre.
C'est cette période que l'on retrouve (et pour la première fois en France) dans ce Best of Marvel. Le Captain Britain fait partie du Captain Britain Corps., une "communauté interdimensionnelle". Chaque Captain (Britain, Albion, UK par exemple...) est le protecteur d'une réalité.
Dans ce recueil, on découvre déjà le talent d'Alan Davis et surtout le talent du futur auteur des Watchmen et de V pour Vendetta. D'ailleurs, dans un des épisodes, on voit déjà une Angleterre soumise à un pouvoir autoritaire. On sent les prémices de ce que fera plus tard Moore.
Coté personnage apparait Meggan, qui deviendra plus tard Mme Brian Braddock et on voit la soeur jumelle de Braddock, Betsy (qui deviendra plus tard Psylocke des X-men).
La série ne connaitra pas le succès escompté et s'arrêtera. 
Ce n'est qu'en 1987 que Claremont et Davis reprendront le personnage pour créer Excalibur. Série qui, sous la houlette de Davis sera au top avec de l'action et de l'humour, mais qui avec d'autres équipes d'auteurs va touher le fond, malheureusement.
Actuellement, Claremont leur donne une nouvelle chance avec la série New Excalibur.
Ce que l'on peut noter, c'est que tous les personnages que l'on verra dans les années 1990, les idées des mondes parallèles, les autres Captains, tout était déjà dans la période Moore/Davis.
Ce Captain Britain est donc une bonne occasion de découvrir un bon personnage Marvel, de découvrir un Alan Moore au début de sa carrière, de voir un Alan Davis commençant à développer son style graphique. 
Et puis, l'histoire est réussie, passionnante et distrayante. De plus, la préface est d'Alan Moore "himself" qui revient sur cette période de sa carrière.
Une occasion de (re)découvrir une grande période Marvel.

Par , le

(Attention, avis pour geek comicsophile ;-) )
Je réagis juste sur un aspect de l'avis de Berthold. ce recueil rassemble donc, en effet, les épisodes de Captain Britain écrits par Moore, mais loin de s'arrêter par manque de succès, elle va continuer sous la plume d'Alan Davis seul, avant qu'il ne soit rejoint par Jamie Delano pour lancer le second titre portant le nom du héros. En 86, Marvel, devant le succès de la série et du personnage, va décider de l'inclure plus durablement à l'univers Marvel classique, notamment par le biais des Annuals de New Mutants et Uncanny X-Men. Le public US accrochant très bien, à la fois au style de Davis et à ce Captain Britain plus exotique, Marvel va lancer Excalibur etc.
Bref, depuis la reprise en main par Thorpe en 81 et plus tard par Moore, le personnage de Captain Britain n'a cessé de connaître un succès grandissant. Si certaines séries se sont arrêtées c'est davantage pour se transformer, ensuite, en franchises plus importantes et plus porteuses. Ça n'est que bien plus tard avec la fin de run d'Excalibur qu'il a perdu de sa flamme et qu'il a du regagner du galon en réapparaissant dans les X-Men par exemple...

Par , le

Nos interviews liées

Rencontre avec José Villarrubia, auteur avec Alan Moore du Miroir de l'Amour

Le Miroir de l'amour est un poème d'Alan Moore qui retrace l'histoire de l'homosexualité, de la préhistoire à nos jours. La première version date de la fin des années 80. A cette époque, Moore fait parti d' AARGH ! (Artists Against Rampant Governement Homophobia) une association d'artistes qui protège les droits des homosexuels contre la politique du gouvernement Tatcher, qui avait voté la Clause 28. Cette loi considérait comme illégale la valorisation de l'homosexualité. Le poème a ensuite été adapté au théâtre avant d'être publié dans cette nouvelle édition avec les photos de José Villarrubia. C'est à l'occasion de la sortie de la version française que Sceneario a été invité à l'inauguration de l'exposition des photos qui illustrent le livre. Cette exposition a lieu à la galerie Peter's Friend, 25 gallerie Montpensier du 9 au 25 novembre 2006 [...]

Lire la suite ›