CANARDO #21 Piège de miel

voir la série CANARDO
Dessinateurs :



Scénariste :


Éditions :

CASTERMAN

Collection :

Ligne Rouge

Genre :

Animalier

Polar

Sortie :
ISBN : 9782203049031

Résumé de l'album Piège de miel

 
Le ministre de la culture du Belgambourg, en route pour la Belgique voisine où il devait sceller des accords culturels, était filé au train par les services secrets de son pays qui avaient tout mis en œuvre pour le piéger dans le lit d’une "poule de luxe" et ainsi le décrédibiliser.

Or, d’abondantes chutes de neige perturbèrent l’entreprise et obligèrent ses organisateurs et leurs gens de terrain (parmi lesquels se trouvait Canardo) à élaborer un "plan B" dans la demeure où le ministre trouva refuge en attendant que le temps redevienne plus clément.

La demeure en question était une antre aristocratique où le sexe présidait : un contexte propice à faire d’un plan B imposé par les circonstances un réel succès ! Mais vous le savez, les choses ne tournent pas toujours comme prévu...
 

Par Sylvestre, le 14/11/2012

Notre avis sur l'album Piège de miel

 
Avant tout, je me suis dit que j’allais vous lister les fautes que j’ai rencontrées lors de ma lecture. Parce qu’elles m’ont pourri le plaisir d’avancer dans l’histoire, m’écorchant les yeux quand au contraire ceux-ci auraient dû se régaler de la découverte d’une histoire somme toute bien ficelée et un brin touchante.

Allons-y :

Page 5, vignette 4 : "que savait reconnaître ceux (...)" au lieu de : "que savaient reconnaître ceux (...)"

Page 7, vignette 3 : "au touché" au lieu de : "au toucher"

Page 7, vignette 14 : oubli de l’accent circonflexe sur : "ne les lâchez pas"

Page 11, vignette 6 : "fond de commerce" au lieu de : "fonds de commerce"

Page 13, vignette 8 : "faut ce faire une raison" au lieu de : "faut se faire une raison"

Page 14, vignette 4 : oubli de l’accent circonflexe sur : "ne les lâchez pas"

Page 20, vignette 1 : "j’ai du tomber" au lieu de : "j’ai dû tomber"

Page 21, vignette 10 : "vous n’avez pas tord" au lieu de : "vous n’avez pas tort"

(Ouf ! la page 22 est muette !!!)

Page 28, vignette 1 : oubli de l’accent circonflexe sur : "câble"

Page 29, vignette 9 : "il croupi" au lieu de : "il croupit"

Page 31, vignette 4 : "ça t’éviterais les insomnies" au lieu de : "ça t’éviterait les insomnies"

Page 31, vignette 6 : "j’vous l’dit" au lieu de : "j’vousl’dis"

Page 31, vignette 6 : "vous repartirai" au lieu de : "vous repartirez"

Page 31, vignette 8 : "vous ne devriez pas vous laissez faire" au lieu de : "vous ne devriez pas vous laisser faire"

Page 33, vignette 4 : "heureuse idée que vous avez eu" au lieu de : "heureuse idée que vous avez eue"

Page 34, vignette 3 : "ce merlan t’aura rangé (...)" au lieu de : "ce merlan t’aura rangée (...)"

Page 34, vignette 4 : "fait le jusqu’au bout" au lieu de : "fais-le jusqu’au bout"

Page 36, vignette 1 : "pour être allé" au lieu de : "pour être allés"

Page 37, vignette 7 : "vous ai-je déjà dis que" au lieu de : "vous ai-je déjà dit que"

Page 39, vignette 10 : "la pute a disparue" au lieu de : "la pute a disparu"

Page 42, vignette 13 : "j’ai pu constaté que" au lieu de : "j’ai pu constater que"

Page 46, vignette 7 : "on dira que c’est prit sur (...)" au lieu de : "on dira que c’est pris sur (...)"

(et j’en oublie peut-être) Bref, c'est trop !

Après tout ça, même les "M’sieu" sans le r final, l’incongru "kwaliteit" pseudo-allemand (Qualität) ou le "surround" avec un seul r passent presque bien !!!

Et franchement, ces fautes font pour beaucoup dans la déception qu’on a lors de la lecture, surtout venant d’une bande dessinée où le verbe est par ailleurs bien manié dans la bouche de personnages pour les uns philosophes, pour les autres poètes ou pour d’autres encore à l’esprit fin ou pleins d'humour...

Relecture avant impression, svp, Mesdames et Messieurs de chez Casterman. Je sais bien qu’on n’est pas une référence non plus sur Sceneario.com côté orthographe et conjugaison, mais bon, nous... on n’a rien à vendre ! A bon entendeur...
 

Par , le

Les albums de la série CANARDO

Nos interviews liées

Un entretien avec Benoit Sokal

Un entretien avec Benoit Sokal


Interviewer : Olivier
Image & Son Mathieu
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

KRAA T1 par Benoît SOKAL chez Casterman

Sceneario.com : Bonjour Benoît, En ce mois de septembre 2010, sort chez Casterman votre nouvelle série intitulée Kraa, une sorte de western dramatique aux accents écologiques et fantastiques dans lequel il est question d'une vengeance. Comment est née cette histoire ?
Benoît Sokal : La genèse est un projet de jeu vidéo dans lequel le joueur incarnait un oiseau. Une sorte de simulateur de vol organique. Ce projet est resté en sommeil faute de moyens financiers suffisants. Mais, dans mon esprit, l’idée a fait son chemin et s’est transformée : c’est devenu petit à petit une vraie histoire avec des protagonistes et des situations qui n’appartiennent en définitive qu’à la bande dessinée. Sceneario.com : Le fait de revenir dans ce type d'équipée réaliste ne vous a-t-il pas posé un problème de transition entre le jeu vidéo (L'Amerzone, Sybéria, l'Ile noyée…), les enquêtes de Canardo et Kraa ?
Benoît Sokal : J’avais une grande envie de revenir à la bd et de retrouver le dessin si particulier à cet exercice graphique : cette sorte d’ascétisme presque sportif, cet entrainement de la main dont on constate les progrès au fur et à mesure que les planches s’accumulent [...]

Lire la suite ›