BUCK DANNY #13 Un avion n'est pas rentré

voir la série BUCK DANNY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Aviation

Sortie :
ISBN : 2800112093

Résumé de l'album Un avion n'est pas rentré

Buck Danny et ses amis ont été affectés sur le porte-avions de l'U.S. Navy, le "Valley Forge" avec pour mission d'encadrer les pilotes de ce bâtiment de guerre. Lors d'une tentative d'arraisonnement d'un avion coréen, les premiers pilotes américains tombent sous les tirs ennemis. Malgré ce drame, le porte-avions est dérouté pour rejoindre Pearl Harbour. Là, Buck, Tumbler et Sonny sont détachés sur la base de Hickam pour entraîner et perfectionner de jeunes aviateurs fraîchement sortis de l'école aux techniques de pilotage. Mais un accrochage en plein ciel plombe l'ambiance de la formation. Buck va donc voir comment rétablir l'unité.

Par Phibes, le NC

Notre avis sur l'album Un avion n'est pas rentré

Ce qui est formidable avec cette série sur l'aviation chère à bon nombre de lecteurs, c'est qu'il y a toujours au moins une anecdote qui accompagne chaque album. La présente aventure et toutes celles qui se rapportent à la guerre de Corée, ont subi, dans les années 50, le joug pesant de la toute puissante Commission de Surveillance de la Presse des jeunes. Cette instance ayant exigé l'arrêt immédiat des péripéties aéronautiques durant la guerre de Corée, Jean-Michel Charlier, dépité, fit prendre, à son histoire, un virage à 180° qui, si elle ne lui valu pas de subir le "voile noir", le consterna amèrement. Cette volte-face est particulièrement ressentie au moment où Buck Danny s'apprête à fondre sur un bombardier russe "Tupolev 26" et qu'il est dans l'obligation, avec son navire, d'abandonner la mer du Japon pour rejoindre Pearl Harbor.

Dans cet épisode, Buck Danny réintègre l'aéronavale, momentanément délaissée après la Guerre du Pacifique. "Un avion n'est pas rentré" est pour Jean-Michel Charlier l'occasion de disserter plus sur les rapports entre pilotes d'une même formation que sur les techniques de combats (nous sommes dans une période de paix). Un suspense intéressant est maintenu tout au long du récit sur les conséquences d'une incartade d'un des pilotes lors de manœuvres en vol. Par ailleurs, la bouffonnerie de Sonny va crescendo apportant ainsi quelques gros embruns de plaisanterie. La maladresse de celui-ci n'a d'égal que son aptitude à piloter.

Le dessin de Victor Hubinon est d'une limpidité qu'il convient d'honorer. On prend un réel plaisir à voir évoluer les Lockheed T-33 et Grumman F9F Panther croqués fidèlement par ce spécialiste d'aviation sous tous les angles possibles avec un maximum de précision et de réalisme. Par ailleurs, le porte-avions "Valley Forge" est également à son avantage représenté dans un fourmillement de détails.

"Un avion n'est pas rentré" ! Un terrible constat qui va engendrer bien des déconvenues à celui qui est à l'origine de cette absence. Heureusement que Buck est là pour tenter, d'une ressource bien appropriée, de rétablir la situation.

Par , le

Les albums de la série BUCK DANNY