BUCK DANNY #59 Skyborg

voir la série BUCK DANNY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Aviation

Thriller

Sortie :
ISBN : 9791034757022

Résumé de l'album Skyborg

Buck Danny, Sonny et Tumbler rejoignent la base de l'Air Force, Edwards, qu'ils connaissent bien.
Mais ils ne vont pas avoir le temps de se poser, découvrant que leur mission ne va pas être de tout repos. Ils sont là pour tester et combattre une arme ultra secrète, le Skyborg, avion de combat autonome entièrement commandé par IA. Mais, dès le premier vol, Sonny se rend compte qu'il a failli y passer à cause d'un défaut sur l'avion autonome.
Et si d'autres personnes manipulaient l'engin à distance ? Qui en voudrait à ce programme ?

 

Par Berthold, le 22/06/2022

Notre avis sur l'album Skyborg

Programme Skyborg est la nouvelle aventure de Buck Danny, la première partie de ce dyptique.

Zumbiehl imagine ce que pourrait être le futur de l'aviation, avec ces avions pilotés à distance par une IA.
Et de montrer les failles de ces programmes, qui pourraient être facilement hackés par des gens mal intentionnés.
Ce qui est le cas ici et qui va mettre en danger nos héros.
De plus, ils vont croiser un adversaire qu'ils connaissent bien. Et non, ce n'est pas Lady X.

L'intrigue débute bien et est très prenante. On apprécie cette aventure et le suspense qui va avec. On retrouve bien l'esprit de la série et, surtout, le charme de Sonny pour s'attirer des jolies femmes et se mettre dans les ennuis.

Le dessin de Gil Formosa est toujours aussi efficace. Les personnages sont expressifs, ils donnent dans le dynamisme, ce qui donne un bon rythme à ces pages.
Les scènes aériennes sont assez impressionnantes.

Bref, les amateurs de la série Buck Danny apprécieront cette nouvelle aventure qui commence très fort ! Vivement la suite !

 

Par , le

Les albums de la série BUCK DANNY

Nos interviews liées

Gil FORMOSA, dessinateur

Gil Formosa Sceneario.com: Comment es-tu venu à la bande dessinée ?

Gil FORMOSA: Et bien, en décembre 1974, j'ai été engagé au studio artistique des Éditions Dargaud par René Coscinny pour assister Morris. Pendant 4 ans, j'ai dessiné Lucky Luke et Rantanplan pour le Merchandising, pub, dessins animés, affiches de cinéma, etc.… découvrant ainsi les exigences professionnelles, j'avais 18 ans.


Sceneario.com: Il a coulé de l’eau sous les ponts depuis CARGAL ! Pourquoi as-tu arrêté la BD ?

Gil FORMOSA: Pour des raisons qui ne semblent plus si évidentes aujourd’hui !

À l'époque j'étais très jeune, et l'envie de goûter à de nouvelles expériences artistiques m'attira très vite [...]

Lire la suite ›