Intégrale

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Spaceman Project

Genre :

Action

Fantastique

Heroic Fantasy

Intégrale

Sortie :
ISBN : 9788418380150

Résumé de l'album Intégrale

(Intégrale qui regroupe les trois volumes de la série, plus une section Artbook)
Le Voirendeer terrorise le monde depuis des décennies, entouré d'un inquiétant brouillard qui effraie les pires créatures de la création, les poussant à tout détruire sur leur passage ! Les plus grands héros ont tenté de l'affronter, sans répits ni espoirs… Depuis quelques temps, les signes montrent qu'il se dirige vers les remparts de la ville, tenue par trois sœurs sorcières très puissantes. Ces dernières réussissent à imposer une trêve entre les ennemis héréditaires, les elfes noirs et les nains, afin qu'ils protègent d'une part les remparts avec elles et qu'ils aillent combattre la Bête ! Il est alors demandé à Ivro, le nain aux multiples batailles, de prendre les commandes d'une brigade de nains renégats afin de prévoir les mouvements du Voirendeer… Le vieux guerrier accepte, bien malgré lui… !

Par Fredgri, le 19/04/2021

Notre avis sur l'album Intégrale

Les deux premiers volumes de la série sont initialement parus en 2013 et 2015, par le biais de campagnes participatives. Pour conclure la série, Enrique Fernandez reprend le même principe en passant cette fois par la plateforme espagnole de Crowfunding Spaceman Project, comme il l'avait auparavant fait avec Nima. C'est l'occasion de proposer aussi, pour ceux qui n'auraient pas eu accès aux précédents albums, une Intégrale, agrémentée d'une partie Artbook très instructive et très richement illustrée !

Une nouvelle fois seul aux commandes, l'artiste nous entraîne dans un univers d'Heroic Fantasy foisonnant et complexe. Il faut néanmoins s'accrocher, car si la première partie pose les bases du récit, elle reste aussi assez laborieuse, semant des éléments sans liens évidents les uns avec les autres, jouant des ellipses, des dialogues parfois énigmatiques… Il faut accepter de s'immerger dans une intrigue dont l'on ne saisit pas tous les tenants et aboutissants. Mais cela évolue avec le second chapitre qui structure beaucoup plus les enjeux, qui explique les choses, on sait un peu mieux ou l'on met les pieds et du coup, le récit devient réellement très prenant.
Il n'empêche que Fernandez n'opte pas pour la facilité en multipliant les sous-intrigues, en mélangeant les éléments, en restant elliptique. On est certes captivé, mais il reste encore beaucoup de questions sans réponses, de zones obscures, en partie résolues au fil de l'album !

Toutefois, le dessin est absolument sublime d'un bout à l'autre, même si l'on peut noter une sérieuse évolution plus épaisse dans la troisième partie. Enrique Fernandez reste un artiste très inspiré, avec un trait stylisé qui ajoute une sur-expressivité absolument savoureuse. Tout est beau, les couleurs, les cadrages, les détails, la façon de gérer les différences de plans, les personnages, les décors… On se prend régulièrement à juste parcourir les cases, admiratif !

Un très bel album que je ne saurais assez vous conseiller, même si garde sa part de mystère !

Par , le