BRIDE STORIES #1 Volume 1

voir la série BRIDE STORIES
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KI-OON

Genre :

Culturel

Fiction

Manga

Sortie :
ISBN : 9782355922749

Résumé de l'album Volume 1

 
Kazakhstan, XIXème siècle...

Amir a vingt ans, elle est âgée de huit ans de plus que Karluk à qui elle vient d’être mariée. Ses talents d’archère, de cavalière, de cuisinière ou de couturière, Amir les doit à ses origines nomades, et ils font forte impression sur les membres de sa belle famille chez qui elle s’est installée, eux étant sédentarisés depuis plusieurs générations.

Amir s’est bien intégrée. Elle aime son jeune mari et a été acceptée par tous. Mais un jour, alors qu’elle et Karluk sont partis de la maison, son frère est venu la réclamer, clamant que parce qu’elle n’a pas encore enfanté, son foyer d’origine a encore tous les droits sur elle, y compris celui de l’arracher à ceux à qui elle a pourtant été confiée en bonne et due forme...

La famille d’Amir a en effet trouvé depuis son mariage un parti bien plus intéressant pour la jeune femme qui va dès lors devenir l’enjeu, le centre d’une querelle clanique...
 

Par Sylvestre, le 01/06/2011

Notre avis sur l'album Volume 1

 
C’est loin de l’Angleterre de sa précédente série Emma que Kaoru Mori a imaginé sa nouvelle œuvre : dans les campagnes kazakhes du dix-neuvième siècle. L’histoire qu’elle nous propose, Bride stories, s’axe autour du personnage féminin Amir, une belle jeune femme ayant intégré le clan de son mari fraîchement épousé mais que sa famille d’origine va très vite vouloir récupérer pour annuler son mariage et l’unir à un autre homme, d’une famille plus riche, plus puissante, plus influente...

Cette saga, bien que nous réservant probablement quelques insoupçonnables surprises, s’annonce à la base être une histoire plutôt simple : une histoire de petites gens... Oui, Bride stories promet d’être authentique ; et la nature, vierge majestueuse, est un écrin parfait pour cela.

L’histoire d’Amir se révèle en effet être à l’échelle humaine, sans cette complexité qu’on trouve parfois dans la science-fiction ou dans le polar, et sans appel à des artifices extraordinaires ou à des ellipses sophistiquées... Mais elle ne se réduit pas à la simple intrigue autour d’Amir dès lors que la mangaka, ostensiblement séduite par l’Asie centrale sur laquelle elle s’est manifestement documentée, profite de son récit pour, en marge (mais en même temps au cœur de son œuvre !), nous dessiner le quotidien de ces familles kazakhes en nous présentant des objets, des habits, des taches de la vie quotidienne et autres activités spécifiques de manière aussi documentaire qu’elle est naturelle de par le contexte.

Et Kaoru Mori nous éblouit ! Admirez la précision qu’elle met dans ses dessins de broderies, de tapis ou de pièces de bois sculptées ! Succombez à son art lorsqu’elle représente les paysages ! Et appréciez sa constance dans l’exercice. Car ce ne sont pas quelques pages d’accroche seulement qui sont parées de tels superbes visuels : c’est tout du long que cette très grande qualité artistique perdure !

Oui, Bride stories est un véritable bijou ! Et c’est aux éditions Ki-oon qu’il vous est proposé, sur le site desquelles sont disponibles en preview pas moins de 35 planches :
http://ki-oon.com/Preview/BrideStories/index.php
 

Par , le

Très belle surprise que ce Bride Stories. La plongée dans l’Asie Centrale du XIXe siècle est vraiment intéressante. L’auteur nous parle du quotidien de ce peuple, sans histoires particulièrement spectaculaires. Mais, pourtant, le charme s’exerce immédiatement. Il y a une poésie et une émotion particulière dans ces pages. Les dessins sont également superbes. Le trait est précis, les personnages sont expressifs et tout fourmille de détail. Un excellent manga !

Par , le

Les albums de la série BRIDE STORIES