Bouche du diable

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LE LOMBARD

Genre :

Espionnage

Intimiste

Sortie :
ISBN : 9782803632145

Résumé de l'album Bouche du diable

Youri est un orphelin recueilli en Ukraine par une paysanne à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, ce bec-de-lièvre qui lui déforme le visage lui vaut le sobriquet moqueur et cruel de "Bouche du diable" dans cette nouvelle famille. Alors qu'il fuit les coups de son père adoptif il se retrouve enrôlé dans la NKVD (la police politique de l’Etat Russe) du Colonel Stavroguine.
Progressivement le gamin s'endurcit, la nation soviétique à des plans pour cette jeunesse et il est temps pour Youri de se former, tant sur le plan physique qu'intellectuel, d'autant qu'il est prêt pour l'embrigadement idéologique. C'est le temps aussi des premières rencontres importantes, décicives.
Arrive enfin le moment ou ses supérieurs jugent qu'il est paré pour sa grande mission, infiltrer les Etats Unis en devenant espion...

Par Fredgri, le 03/01/2013

Notre avis sur l'album Bouche du diable

Initialement publié en 90 par Casterman, cet album se retrouve dorénavant dans le catalogue du Lombard et c'est pour nous l'occasion de retrouver ce petit chef d'œuvre qui mérite de figurer dans toute bonne collection !
On retrouve le duo inspiré de "La femme du magicien" Charyn et Boucq qui, une nouvelle fois nous donnent là un album particulièrement inspiré. Découpé en trois grandes étapes nous suivons ce récit qui nous emmène dans les traces de ce jeune homme endoctriné dès son plus jeune âge dans l'idéologie soviétique. Néanmoins, le portrait que pose Jérome Charyn, légèrement poussif dans les angles, sur ce parcours est fascinant, voir presque hypnotique. Il observe la machine propagandiste en marche et les pions qui suivent docilement le schéma, s'effaçant tragiquement derrière cette figure "protectrice" qu'est l'autorité. Une très grande justesse dans l'écriture et un sens très aiguisé de la mise en scène et des dialogues.

Mais au delà de ce scénario très intelligent le gros point enthousiasmant de cet album reste le dessin parfait de Boucq. Car ici, il explose dans la plupart des pages, avec des plans larges magnifiques, un dynamisme incroyable et une mise en couleur à couper le souffle !

"Bouche du diable" reste une référence incontournable de la BD d'espionnage, teintée de fantastique et d'intimisme !

N'hésitez plus !

Par , le

Nos interviews liées

Rencontre avec François Boucq pour XIII mystery

Sceneario.com : Pourquoi le choix du Colonel Amos ?
François Boucq : Le scénario était bien, le personnage intéressant graphiquement et au niveau du contenu, psychologiquement. Il est complexe et manipulateur. Il est bourré d’ambigüités, il a une apparence très froide, c’est quelqu’un qui a eu une vie émotionnelle chaotique.
Il a une profondeur et une ambigüité sur différents plans. C’est un homme qui cherche à ourdir des complots et qui est lui-même perturbé par le complot de la vie.  
Sceneario.com : A-t-il été difficile pour vous de vous approprier le personnage ?
François Boucq : Non, c’est comme faire une histoire avec un acteur, il a sa physionomie, on prend le personnage avec ses codes vestimentaires, sa morphologie, sa psychologie, on le fait jouer [...]

Lire la suite ›