BORDERLINE #1 Les mots de la nuit

voir la série BORDERLINE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

BAMBOO

Collection :

Grand Angle

Genre :

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782350783130

Résumé de l'album Les mots de la nuit

Depuis 2 ans, Fernando est devant une page blanche et n'arrive pas à trouver l'inspiration dont il a besoin pour écrire son deuxième roman.
Le lendemain d'une soirée un peu arrosée, Fernando se réveille au milieu d'un tapis de feuille griphonée du début de son futur nouveau roman. La qualité des textes et de l'histoire est indéniable, et sans vraiment comprendre se qui lui arrive Fernando écrit la nuit suivante la suite de son roman sur du papier toilette...

Par Aub, le NC

Notre avis sur l'album Les mots de la nuit

Une fois de plus la qualité des histoires de la collection Grand Angle est indéniable. Ici nous sommes dès les premières pages plongés dans une intrigues qui s'annonce palpitante. La narration est claire et précise, l'idée originale et très habillement menée.
D'un bout à l'autre des 48 pages de cette histoires, nous sommes menés tambours battants dans les rebondissements et dans les surprises de cette BD. Le scénario est rondement mené, avec de bien bonnes idées du scénariste qui permettent parfois de détendre un peu l'atmosphère pesante de l'histoire. Ce trhiller alletant n'est nullement sanglant ou gôre, il n'en est pas moins que sa lecture peut être dure et tendue.
La tension du lecteur tout au long du déroulement de l'intrigue est certaine et inévitable. Pour ma part j'ai vraiment plongé dans ce film, pardon dans cette BD et dans son histoire sans avoir une seule seconde envie de m'en détacher. A la fois hélas et tant mieux, cet album est un one-shot. Hélas car on a le sentiment que les auteurs auraient pu aller encore plus loin dans l'histoire, et que la fin vient trop vite, et tant mieux car au moins nous ne seront pas obligé d'attendre la suite...
Du côté des illustration le travail de Nathalie Berr est réussi, avec un trait réaliste, il convient tout à fait à cette histoire contemporaine. Juste une question... pourquoi avoir fait à Fernando, le personnage principale, les traits de Jean Reno?
En tout cas, même en étant un one-shot, cet album est annoncé en "Chapitre 1" sur la couverture, voilà de quoi nous réjouir de savoir qu'il y aura une possible suite, ou tout du moins un autre opus dans le même ton, et j'en suis certain de la même veine...

A ne pas manquer.

Par , le

Les albums de la série BORDERLINE