BOKURANO #6 (Notre enjeu)

voir la série BOKURANO
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

ASUKA

Genre :

Anticipation

Manga

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782849656242

Résumé de l'album (Notre enjeu)


Yosuke Kirie n’arrive pas à aimer les films d’action avec happy end dès lors que le sourire du héros victorieux, à la fin, fait oublier les gens qui sont morts pendant l’histoire. Tous ces morts anonymes l’attristent et il ne comprend pas qu’il puisse être le seul à s’en émouvoir. Que la victime soit un gentil ou un méchant, et sa mort le touche. C’est pourquoi il va prendre une décision inédite lorsqu’il va retourner aux commandes de Zearth...

Takami Komoda va être la pilote suivante, mais il se trouve que son homologue adversaire va fuir son poste alors même que son appareil était en position de force et avait le dessus. Dans pareille situation, les deux belligérants sont déclarés perdants, ce qui ne règle donc rien... La « règle » prévoit alors qu’un délai de 48 heures soit accordé pour que le déserteur puisse être rattrapé et afin que le duel reprenne. Pour retrouver le pilote disparu, les autorités vont mettre en branle un plan B qui va alors nécessiter de fournir de l’information à la population, de lever un peu le voile sur certaines coulisses de cette histoire jusque là tenue la plus secrète possible malgré les innombrables victimes déjà déplorées...
 

Par Sylvestre, le 07/10/2009

Notre avis sur l'album (Notre enjeu)


Deux nouveaux pilotes sont à l’affiche de ce tome 6 qu’on attendait tant. C’est qu’on est accro ! Il est d'ailleurs intéressant de rappeler que cette série Bokurano ne propose pas un suspense classique. On sait en effet maintenant à quel triste destin est immanquablement appelé chacun des jeunes pilotes. La curiosité ne vient donc pas de cette issue post-combat, mais plutôt de l’intrigue globale. Et on a beau à chaque tome suivre l’expérience de nouveaux personnages et donc être témoin de choses qui ajoutent de l’huile à la mécanique, on ne s’approche du pot aux roses qu’à coups d’indices minuscules, voire déroutants...

Mais point de déception. Au contraire, la pression monte ! C’est bon ! Même si la complexité gagne, aussi : difficile de rester dans le flou en ne récoltant que des informations qui sont comme autant d’outils dont on ne sait pas encore se servir !!!

Alors on se laisse submerger par nos doutes et, comme aspirés par un torrent qui ne nous lâchera pas de sitôt, on se plie au scénario sadique de l’auteur, s’accrochant aux éléments qu’il excelle à distiller au compte-gouttes. Et on boit la tasse, mais on sait que le torrent finira par nous recracher ; et qu’alors on pourra apprécier l’évolution des choses - de la série - et regarder en arrière en mesurant le chemin parcouru, la qualité d’un récit qui nous aura secoués pour mieux nous surprendre...
 

Par , le

Les albums de la série BOKURANO