BLUE DRAGON RAL GRAD #3 Le changement

voir la série BLUE DRAGON RAL GRAD
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KANA

Genre :

Action

Fantasy

Manga

Sortie :
ISBN : 9782505005698

Résumé de l'album Le changement

Les maléfiques kages menacent les hommes vivant dans le monde de la lumière.
Face à ce péril, le roi du château de Supherite libère Ral, un dangereux garçon qu'il a tenu enfermé pendant 18 ans avec son kage dragon.
À sa libération, Ral se distingue en éliminant les mauvais kages, puis décide de partir pour un long périple dans le dessein de tuer Obscuria, la reine des kages!

Ral s'est fait piéger et le voila maintenant immobilisé sans possibilité de sortir son Kage. Blue Dragon est battu !
C'est alors qu'apparaît Ganette accompagné de White Tiger. Tous deux ont le même objectif : tuer Obscuria. S'installe dès lors une rivalité entre les deux.

Par Boukrou, le 30/08/2011

Notre avis sur l'album Le changement

Nous voici dans le troisième volet de cette série assez courte puisqu'elle ne comporte que quatre tomes.
Et pourtant, la différence se fait frappante. On n'est plus du tout dans ce côté ecchi que présentaient les deux précédents tomes.
Ici, les combats s'enchaînent même s'ils ont tendance à se terminer beaucoup trop facilement et rapidement à mon goût.
Ceci dit, on évite ainsi les combats à rallonge qui durent la moitié d'un tome, si ce n'est un tome entier parfois. Un entre-deux aurait quand même été préférable.

En tout cas, on assiste avec plaisir à une réelle évolution du personnage de Ral. Finie la période où il ne pensait qu'à tripoter des seins.
Il commence (enfin) à prendre conscience des notions de bien et de mal, des dangers qui l'entourent mais également du danger que son manque de maturité représente pour ses compagnons.
La rivalité avec Ganette se fait de plus en plus ressentir, et on assiste que trop brièvement à leur affrontement.
En effet, le combat entre Ral et Ganette est à l'image de tous les autres comme je le disais au dessus: trop facile et trop rapide.

Enfin, les dessins dont Obata nous fait grâce sont toujours aussi beaux, ce qui sera, je pense, le seul point positif qui aura perduré tout au long de cette série.
Pour conclure, ce tome a le mérite de relever le niveau des deux précédents surtout quand on sait qu'il n'en reste plus qu'un ensuite, sans en faire un incontournable néanmoins.

Par , le

Les albums de la série BLUE DRAGON RAL GRAD