Blood

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

EMMANUEL PROUST

Collection :

Atmosphères

Sortie :
ISBN : 2848100117

Résumé de l'album Blood

Sur son lit de mort, un vieux roi voit arriver un petit spectre qui a pris la forme d'une fillette. Elle s'asseoit à ses côtés et commence à lui raconter la légende de Blood.
C'est l'histoire d'un enfant retrouvé par hazard, dans un panier flottant sur l'eau. Elevé dans une tribu de femmes il va être confié à un monastère qui va lui inculquer la sagesse et la dévotion. Arrivé à l'age adulte il décide de partir pour vivre sa vie. Cependant il finit par se retrouver dans un camp de refuge pour grands malades. Etourdit par le désoeuvrement qui l'entoure il fuit a nouveau, après avoir rencontré "le vieillard", un vampire qui l'initie au gout du sang et lui donne le nom de Blood.
Dans sa fuite Blood tombe sur une tribu de vampire ou il rencontre "la femme"...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Blood

Le résumé ne rend pas vraiment hommage à la beauté de ce récit, de cette "fable" devrais je dire plutôt ! car c'est de ça qu'il s'agit ici ! Blood se lit comme un livre de conte et légende. Les textes de DeMatteis (Spiderman, Moonshadow...) sont elliptiques, poétiques, ils se répètent, deviennent évasifs, ils m'ont rappelé à certains moments les livres de T. Findley, de par leur styles extrèmement modernes, captivants, je rajouterais même envoutants (que d'adjectifs dis donc) ! De ce point de vue là Blood ne se lit pas comme un album normal, avec une lecture basique, là il faut se laisser pénétrer par le ton et l'histoire de ce vampire solitaire !
Le second point et, à mon avis, le plus important, c'est la présence de Kent Williams aux pinceaux. On l'avait déja remarqué sur "Tell me dark" et "Meltdown" (aux côtés de Jon J Muth) et la il signe son premier travail (ca date de 87 aux Etats-Unis). Williams est un peintre dont les maîtres sont Schiele, Klimt, Bacon...son approche dans Blood a été aussi remarquée, à l'époque, que celle de Sienkiewicz, Mac Kean, Muth et j'en passe, elle a aussi poussé les auteurs de comics à proposer des titres plus matures. Son style est donc très graphique, protéiforme. D'une page à l'autre, même si il y a une constante, les approches varient. Par ici c'est des photocopies aggrandies, par là du fusain, et entre les deux on a droit à de l'aquerelle, de l'huile, de la mine de plomb ! Cette danse du style est magnifique mais s'adresse aussi certainement plus à un lectorat amateur d'expérimentation graphique ! les autres peuvent être un peu déstabilisés par tant de richesse picturale. D'autant plus que le ton de l'ensemble est très spécial, très glauque !
Blood est une série très très à part qui permet de rencontrer un univers très poétique, décalé, mais surtout qui présente deux auteurs fascinants. Laissez vous aller à votre curiosité et jetez y un coup d'oeil !

Par , le