BLAKE ET MORTIMER #12 Les 3 formules du professeur Sato - Mortimer contre Mortimer

voir la série BLAKE ET MORTIMER
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

BLAKE ET MORTIMER

Genre :

Aventure

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 287097017X

Résumé de l'album Les 3 formules du professeur Sato - Mortimer contre Mortimer

A l’appel de Philip Mortimer, Francis Blake se rend au Japon depuis Hong-Kong où il se trouvait. Mais à l’hôtel où il a consigne d’aller, c’est face à un Mortimer anormalement antipathique qu’il se retrouve ; en réalité un clone créé par Olrik, programmé pour le tuer...
De son côté, le véritable Mortimer réussit à s’évader, aidé par le professeur Sato lui aussi prisonnier du "Groupe Scorpio". Il file aussitôt au secours de Blake qu’il sait en danger, avec en tête une instruction indispensable pour qui veut se faire obéir des clones-robots...

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Les 3 formules du professeur Sato - Mortimer contre Mortimer

En vous disant que "Mortimer contre Mortimer" est la suite-et-fin du diptyque "Les 3 formules du professeur Sato", vous comprendrez que j’y ai retrouvé logiquement tout ce que le tome 1 annonçait. Et c’est donc encore déçu que j’ai terminé la lecture de ce tome que j’ai trouvé bien moins bon que d’autres de la pourtant fameuse série Blake et Mortimer...
Les reproches que j’aurais à faire à ce tome 2/2 sont ceux que j’avais listés pour le premier épisode : une histoire assez inintéressante aux éléments SF très surannés (ce qui pourtant fait d’habitude à mes yeux le charme de cette série), de trop nombreuses astérisques gênant la lecture et un abus de l’utilisation du japonais : même s’il est très bien, et nécessaire, que certains termes soient transcrits du japonais, beaucoup de bulles n’auraient rien perdu à voir leurs textes écrits en français ; les avoir écrites en japonais n’apporte pas grand-chose...
"Les 3 formules du professeur Sato" restera donc un souvenir que je n’hésiterai pas à oublier dans la relecture de meilleurs titres de Blake et Mortimer. Je me sens tout chose à ne pas dire que du bien d’un titre d’une série dont je suis pourtant amateur... M’enfin. C’est la vie !

Par , le

Les albums de la série BLAKE ET MORTIMER