BLAKE ET MORTIMER #13 L'affaire Francis Blake

voir la série BLAKE ET MORTIMER
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

BLAKE ET MORTIMER

Genre :

Aventure

Sortie :
ISBN : 287097051X

Résumé de l'album L'affaire Francis Blake

Quel scandale ! La presse étale au grand jour qu’une « taupe » se serait infiltrée dans les services secrets britanniques. L’information est de taille et les services concernés doivent tout mettre en œuvre pour ne pas être la risée de l’opinion publique. Coup de théâtre : l’espion en question n’est autre que... Francis Blake ! L’attitude qu’il adopte lorsqu’il est démasqué ne porte d’ailleurs pas à confusion et l’accable.
Son fidèle ami, le professeur Mortimer, est abasourdi comme beaucoup. Mais il est bien décidé à le réhabiliter, à l’extraire de l’emprise de celui qui par exemple l’aurait hypnotisé et le manipulerait.
Placé sous surveillance, Mortimer sera pourtant soupçonné d’être le complice de Blake dans la trahison dès la seconde où il échappera à ses surveillants pour partir à la recherche de son ami...

Par Sbuoro, le NC

Notre avis sur l'album L'affaire Francis Blake

Blake trinquant avec Olrik. Rien que cette scène, en couverture, intrigue et attire l’attention du lecteur amateur des aventures de Blake et Mortimer. Mais... est-ce seulement cela qui est le plus marquant ? Non. Car la vraie surprise, c’est que 6 ans après le T2 des "3 formules du professeur Sato" (réalisé par Edgar Jacobs), les aventures des deux héros érudits sont reprises par d’autres auteurs, en l’occurrence Jean Van Hamme au scénario et Ted Benoit au dessin.
Ce genre de reprise en main par d’autres, aussi bons soient-ils, est toujours un pari. Mais là, je crois pouvoir affirmer sans hésiter que le challenge est relevé et que Jacobs ne renierait pas cette bande dessinée : on y retrouve parfaitement l’ambiance que l’on a appréciée lors de la lecture des aventures précédentes des old chaps. On y retrouve le rythme, les couleurs, aussi. C’est très bien fait. On s’y tromperait !
L’aventure est prenante et le pari audacieux : faire douter le lecteur sur les intentions de Blake. L’histoire commence comme une bonne vieille enquête avec filature, etc, pour terminer avec le petit plus qui est un élément classique de la série : des décors spécifiques, comme ces couloirs insoupçonnés menant à des grottes souterraines dans lesquelles se trament de sombres complots... Une très bonne BD, désormais un classique !
A noter l’inversion du visuel de couverture sur les 2nd et 3ème tirages ainsi que le changement de la mention en sous-titre de série entre l’édition originale et les rééditions actuelles : "de Edgar P. Jacobs" est devenu "d’après les personnages de E. P. Jacobs".
Enfin, à noter qu'un hors-série existe qui revient sur la reprise de la série. Son titre est : Blake et Mortimer, histoire d’un retour.

Par , le

Les albums de la série BLAKE ET MORTIMER