Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

1000 feuilles

Genre :

Humour

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782723462891

Résumé de l'album Blaise


L’univers de Blaise, c’est sa famille et un peu au-delà : un père, une mère, une grand-mère et les amis de ses parents, aussi. Mais c’est aussi de la fascination pour Dabi Doubane, ce beau sportif élu personnalité préférée des Français ! Pas simple dès lors pour ce petit garçon de savoir à quel idéal se raccrocher. Alors Blaise observe, écoute, pose des questions. Et Blaise, quelque part, est bien emmerdé...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Blaise

 
Dans la famille des gouaches découpées de Matisse, je voudrais Blaise, de Dimitri Planchon... Mais attention, hein... Là, on ne donne pas dans le jazz ou dans l’abstrait. Non, là, c’est de la pure satire sociale, et c’est fendard !

"Gouache découpée", "gouache collée"... Ce n’est pas en référence à ce qui dépasse parfois du nez du petit Blaise et que sa grand-mère s’efforce de faire disparaître dans un mouchoir. C’est plutôt en relation avec la composition des planches qui ne sont pas vraiment dessinées, mais plutôt photo-montées. Ca donne un petit air de vieux roman photo qui n’est pas pour aller à contre-sens avec l’humour des strips. Ca assure aussi des expressions de visages très fines, très précises, mais qui se trouvent volontairement décalées et détournées par le fait que collés, ces visages n’en paraissent que plus figés et donc plus ridicules.

Mais pas de panique : tout est calculé ! Et c’est là d’où l’humour tire sa force. Car s’ils sont bons dans les textes, les dialogues et les pensées, ces gags en une page le sont aussi pleinement dans le graphisme. Tout est en effet conçu pour que les personnages aient un air qui prête à la moquerie, voire à la pitié. Regardez ces coupes de cheveux top-moumoute, les postures engoncées des personnages, les lunettes du père qui lui donnent l’air demeuré juste ce qu’il faut, le style des fringues et les motifs, les couleurs, aussi, qui renforcent cette idée du mauvais goût que peut avoir Monsieur tout-le-monde. Ajoutez à cela des gags bien en phase avec les personnages, et vous trouverez Blaise balaise !

Caricatural, observateur, drôle... Cet album fait rire. Sauf peut-être, entends-je, l’une ou l’autre des planches ? Ah... vous voulez dire celles dans lesquelles vous vous reconnaîtrez ?! Ah ah ah, soyez sport ! (Comme Dabi Doubane !!!) Blaise est un défouloir, alors allez-y, marrez-vous ! Notez d'ailleurs en passant que ledit Blaise n'est pas acteur dans toutes les planches : les adultes ont presque plus souvent les oreilles qui sifflent que lui !

Dans la famille des gouaches découpées de Matisse, je voudrais Blaise, de Dimitri Planchon, l’audacieuse BD qui inaugure la nouvelle collection 1000 feuilles des éditions Glénat... Et bé vous verrez : vous aussi, vous la voudrez !
 

Par , le

Les albums de la série BLAISE

Nos interviews liées

Blaise, par Dimitri Planchon

Sceneario.com : Bonjour Dimitri Planchon ! Avant tout, pourriez-vous vous présenter aux internautes et nous parler de votre parcours artistique ?
Dimitri Planchon :  : J'ai 32 ans. Je suis né à Paris. J'ai fait mes études à Strasbourg, aux Arts Décoratifs. J'ai commencé à être publié dans Fluide Glacial en 2003 chez qui j'ai sorti l'album « Jesus et les copains » (excellent, soit dit en passant ! Si votre libraire ne l'a pas, réclamez-le !!!). Je publie depuis un an dans l'Echo des savanes. Je fais aussi un peu d'illustration. Voilà...
Sceneario.com : Votre actualité, c’est l’album Blaise, aux éditions Glénat. Cet album est réalisé de manière originale (j’ajoute cependant que ce n’est pas le premier que vous faites ainsi) puisqu’on n’a pas affaire à du dessin mais plutôt à du découpage et à du collage [...]

Lire la suite ›