BLACKSAD #4 L'Enfer, le silence

voir la série BLACKSAD
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Animalier

Policier

Sortie :
ISBN : 9782205063134

Résumé de l'album L'Enfer, le silence

La Nouvelle-Orléans.
John Blacksad a accepté la proposition de Faust Lachapelle de rechercher un certain Sebastian "Little Hand" Fletcher, un pianiste qui fut très connu en son temps .
Blacksad le recherche en compagnie de Weekly. Ils vont devoir écumer les rues de la ville pour trouver une piste. Petit à petit, Blacksad se met en danger...

 

Par Berthold, le 19/09/2010

Notre avis sur l'album L'Enfer, le silence

Enfin, il est de retour ! Blacksad, le fameux détective crée par Diaz Canales et Guarnido.

L'Enfer, le silence entraine le lecteur à la Nouvelle-Orléans en plein carnaval et au son de la musique de jazz. Oui, il est vrai que cet album est très musical. Si vous approchez votre oreille des pages, vous entendrez les morceaux joués par les divers protagonistes de l'histoire.
Mais n'oublions pas le polar et l'intrigue. Diaz Canales nous en a concocté une qui nous tient bien en haleine jusqu'au bout. Le scénariste ponctue son récit de suspense et d'un peu d'action. Notre cher Blacksad risque bien sa vie dans ce nouvel opus. Et comment s'en sort-il ? Cela vous le découvrirez par vous mêmes. cela en rajoute à la mythologie du personnage.
Le scénariste met en scène un peu plus Weekly, pendant comique du détective et qui lors de certaines scènes vous amusera bien. Je l'aime bien ce personnage. Nous croisons d'ailleurs une belle brochette parmi les différents protagonistes. Chacun ayant son caractère et aucun n'étant caricatural.

Je sais aussi ce qui vous attire dans cette série : c'est le dessin de Guarnido. Son style animalier est une nouvelle fois impressionnant. Je reste scotché devant chaque case, je passe des heures à regarder le travail, le moindre détail. Toutes les expressions passent dans le regard, les postures des personnages. Guarnido redonne vie aux rues de la Nouvelle Orléans dans de très belles scènes de foules (voir celle du carnaval d'ailleurs).

L'Enfer, le silence, ce n'est pas ce qui vous attend lorsque vous aurez terminé votre lecture. Au contraire, ce sera l'envie de croiser Blacksad dans une nouvelle enquête aussi réussi que celle-là.

 

Par , le

A l’image des tomes précédents, l’intrigue de L’Enfer, le silence s’inspire du roman noir américain des années 50-60. La trame du récit de Juan Diaz Carnales est « classique », sans forcement grande surprise mais sa narration réussit tout de même à nous tenir en haleine. Les différents personnages, campés avec justesse, sont attachants. Portée par les dessins de Juanjo Guarnido, l’histoire se teinte d’une irrésistible « magie », et c’est avec joie qu’on se laisse emporter dans les aventures de John Blacksad. L’alchimie qui se créer entre les mots de Diaz Carnales et les dessins de Guarnido instaure comme une dimension de mysticisme toute particulièrement palpable dans l’atmosphère de la Nouvelle-Orléans qui baigne ce tome. Cette impression de « surnaturel » est notamment renforcée par la brève apparition d’un personnage, un chat, mystérieux et tatoué de sirènes sur le torse… Qui est-il ? Peut-être aura-t-on un début de réponse dans le cinquième volet d’hors et déjà annoncé en quatrième de couverture.

L’Enfer, le silence est un tome qui a su se faire attendre, mais une fois achevé on ne le regrette pas… Comme quoi en bande dessinée il faut parfois savoir être patient.

Un must à posséder d’urgence !

Par , le

Les albums de la série BLACKSAD

Nos interviews liées

Corto Maltese

Un entretien avec Juan Diaz Canales et Ruben Pellejero


Interviewer : Berthold
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Interview de J. GUARNIDO pour SORCELLERIES

Sceneario.com : Bonjour, et merci du temps que vous nous accordez pour cette interview. Peut-être pourriez-vous vous présenter pour les internautes et présenter votre parcours avant que l’on aborde votre nouvelle série ?
Juanjo Guarnido : Je m’appelle Juanjo GUARNIDO, je suis espagnol. J’ai travaillé longtemps dans le dessin animé, notamment chez Walt Disney. J’ai commencé ma carrière dans la bande dessinée avec la série Blacksad qui comporte trois tomes pour le moment. Je démarre une nouvelle série qui s’appelle Sorcelleries, qui s’adresse plus aux enfants mais qui reste tout public. Sceneario.com : Comment vous est venue l’idée de ce projet Sorcelleries ?
Juanjo Guarnido : J’avais envie de faire quelque chose pour les enfants, notamment pour mes propres enfants, puisqu’ils ne lisent pas mon autre bande dessinée adulte [...]

Lire la suite ›

des auteurs de BLACKSAD chez Dargaud

SCENEARIO.COM: Bonjour à tous les deux.
SCENEARIO.COM: Blacksad a eu un énorme succès, comment l'expliquez vous ?

Juan DIAZ CANALES: C’est vraiment difficile à expliquer. On ne sait pas pourquoi certaines BDs deviennent un succès et d’autres non. En fait, nous n’avons aucune formule magique pour faire réussir un album. La seule formule qu’on utilise, c’est travailler beaucoup! Il faut se rappeller que tous les deux, nous ne sommes que des débutants dans ce metier.

SCENEARIO.COM: Le 2° tome sort le 22 mars, le temps entre les 2 tomes a été assez long, vous aviez d'autres travaux ?

Juanjo GUARNIDO: Oui, on travaille tous les deux à plein temps dans le domaine du dessin animé, ce qui nous laisse seulement notre soi-disant “temps libre” pour Blacksad, on espère que les lecteurs impatients prendront ça en compte…

SCENEARIO.COM: Avez vous été inspirés par la littérature française, notamment par des auteurs comme Simenon ou des héros comme Nestor Burma, pour la réalisation de "Blacksad" ?

Juan DIAZ CANALES: Je dois avouer que je n’ai jamais lu Simenon (j’espere regler ça bientôt!) [...]

Lire la suite ›