BLACK SQUAW #1 Night Hawk

voir la série BLACK SQUAW
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 9782800174600

Résumé de l'album Night Hawk

États-Unis, pendant les années 1920, en pleine Prohibition.
Bessie Coleman est une jeune métisse d'origine Cherokee et afro-américaine. Petite, elle rêvait d'être aviatrice, mais pour une personne de couleur, une fille en plus, c'était impossible. Sauf que Bessie pilote aujourd'hui, elle vole souvent pour la pègre, elle a même été choisie par Al Capone. Elle assure la liaison avec les îles Saint-Pierre et Miquelon, un territoire français, situé non loin du Canada. Le pays est devenu une des plaques importantes de la contrebande d'alcool. Bessie n'a pas froid aux yeux et fait cette rotation sans hésiter, évitant les gardes-côtes, mais il lui faut aussi faire attention aux membres du Ku Klux Klan...

Par Berthold, le 08/05/2020

Notre avis sur l'album Night Hawk

Après la série Dent d'Ours, Yann et Henriet reforment leur trio (n'oublions pas non plus Usagi qui se charge des couleurs) avec cette nouvelle série.

Black Squaw est inspiré de la vie de Bessie Coleman, la première pilote d'origine amérindienne et afro-américaine, née en 1892 et morte en 1926.
Dès ce premier tome, nous faisons connaissance avec l'héroine, après une scène d'introduction assez efficace. Le ton nous est donné. Yann nous raconte qui est cette jeune femme qui, dans ces années 1920, n'a peur de rien, du moment qu'elle peut voler. Bien qu'elle travaille pour la pègre et arrive à se mettre à dos le K.K.K. De quoi, poser de bonnes bases pour cette série d'aventures.
Yann aborde aussi le racisme, le combat de cette jeune femme dans cette société violente et corrompue. Grâce à des flash-backs, le scénariste nous raconte son enfance dans la réserve.

On a pu admirer le talent d'Alain Henriet sur Dent d'Ours, et c'est l'occasion d'apprécier son travail sur ces planches de Black Hawk. C'est beau, c'est efficace et c'est très bien rythmé. Certaines scènes aériennes sont de très grands moments. Henriet nous offre de magnifiques paysages aussi, mis en valeur par les couleurs d'Usagi qui fait du très bon travail sur ce récit.

L'album débute très fort avec ce premier tome.
Prenez place dans le Loening noir d'Al Capone pour une aventure au côté de celle qui fut une pionnière dans le monde de l'aviation.

 

Par , le

Les albums de la série BLACK SQUAW

Nos interviews liées

Entretien avec Alain Henriet

Sceneario.com : Bonjour Alain. En ce mois d’avril 2013 ; sort Dent d’ours, une nouvelle série dont le scénario est signée de l’Innommable Yann. Comment as-tu été embarqué dans cette aventure ?
Alain Henriet : Il y a 4 ans, Yann m'avait contacté pour la reprise de  Buck Danny:  le projet fut mis de côté,les éditions Dupuis nous ont demandé de leur proposer quelque chose, c'est comme ça que Yann m'a proposé Dent d'ours. Sceneario.com : Dent d’ours est un récit de guerres, d’avions, mais aussi d’amitié, de trahison, d’espionnage. Comment classes-tu cette série ? Qu’est ce qui t’a séduit dans le scénario de Yann ?
Alain Henriet : je voulais aborder la période 40/45 depuis longtemps, ce fût la bonne occasion. Et dans un récit historique ou autre, il faut toujours dessiner les éléments de cette époque, et les avions m'allaient très bien :o) Je dirais que c'est un peu tout à la fois [...]

Lire la suite ›

Alain Henriet

Sceneario.com : Alain Henriet, pouvez-vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas encore?

Alain Henriet :
Voilà, j’habite à Liège en Belgique, j’ai 32 ans, marié, un enfant, et dessinateur de BD 

Sceneario.com : Premier album chez Delcourt, avec John Doe.

Alain Henriet :
Non, j’ai commencé au Téméraire, avec “Le portail” scénarisé par Olier, il y a eu 2 albums, et c’est seulement par la suite, que je suis arrivé chez Delcourt. 

Sceneario.com : Comment es- tu entré chez Delcourt ?

Alain Henriet :
Tout simplement par la poste :=) 

Sceneario.com : Où as-tu rencontré Baloo, le scénariste de John Doe ?

Alain Henriet :
Ce fut au cours du soir de Jemappes, près de Mons, en Belgique, lui était un ancien élève, et moi, un nouveau, c’est surtout la deuxième année, que nous avons sympathisé, et avons réalisé notre première petite histoire  dénomée "Tête de pipe”, et par la suite, la première version d’une pizza à l’oeil, album de 30 pages , format comic’s en N/B sortie chez l’éditeur du Fanzine “l’inédit” dirigé par Tony Larivière [...]

Lire la suite ›