BLACK LORD #1 Somalie : année 0

voir la série BLACK LORD
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Drame

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782723493611

Résumé de l'album Somalie : année 0

En avril 2003, au large des côtes somaliennes, une bande de touristes français fait la java à bord du Queen Lucy, propriété du capitaine Maxime Stern. Alors que les réjouissances vont bon train malgré une certaine désorganisation du maître des lieux, le bateau est arraisonné par des pirates commandés par Jamal. Pendant que les touristes sont faits prisonniers, Stern, blessé, parvient à s'échapper en se jetant à l'eau. Il est récupéré le lendemain sur la plage par Djad Mbome le pêcheur qui le soigne et le protège des ambitions sanguinaires du clan d'Hassan au risque de subir les foudres de ce dernier. Alors qu'il peut se rétablir et bénéficier d'une aide pour quitter rapidement la Somalie, Stern prend le parti de récupérer son bateau et de tout tenter pour sauver et ses clients, et la famille de son sauveur. Pour cela, il va devoir s'associer à Churchill, l'un des adjoints d'Hassan et par ce biais, découvrir le côté exsangue d'un pays à la dérive gangréné par la violence.

Par Phibes, le 13/03/2014

Notre avis sur l'album Somalie : année 0

Guillaume Dorison (Fawcett, Mary Kingsley…) s'associe à son frère Xavier (Long John Silver, WE.S.T., Le troisième Testament…) pour concocter cette nouvelle série cautionnée par la maison Glénat. Totalement imprégnés par ce phénomène contemporain qu'est la piraterie autour de la Corne d'Afrique, les deux artistes nous entraînent dans une fiction qui se veut en quelque sorte une radiographie saisissante de la situation pour le moins inquiétante de la Somalie, pays totalement livré à lui-même.

Ce début d'histoire se veut à la fois inquiétante et captivante. En effet, le duo Dorison met la pression dès le départ en nous plongeant dans les ambiances terrifiantes de piraterie, nous rendant témoin du détournement d'un bateau de plaisance et de la capture de son équipage. A partir de ce fait divers malheureusement authentique maintes fois perpétrés au droit des côtes somaliennes, l'intrigue se met en place grâce à la réaction du personnage principal, le skipper Maxime Stern. Grâce à ce dernier et à ses sinistres adversaires, un face-à-face va prendre progressivement ses marques et va ainsi lever le voile oppressant sur la sinistre déliquescence du pays concerné.

Il ne fait aucun doute que le rythme est des plus soutenus. Les coscénaristes enchaînent de manière avertie les évènements, dans une violence ambiante bien caractérisée et dans une succession de rebondissements entreprenante. Les séquences se suivent adroitement, alternant entre les agissements des pirates d'un côté et ceux de Stern aux prises de son bienfaiteur Djad de l'autre, tout en introduisant à petits pas une dissidence qui va pouvoir faire basculer l'équilibre des forces antagonistes et faire naître une certaine prise de conscience.

Pour les besoins de ce thriller contemporain, la mise en images et la colorisation sont assurées par Jean-Michel Ponzio. Ce dernier nous gratifie de tout son savoir-faire quant à un travail quasi-photographique qu'il a su entretenir favorablement grâce à des séries comme Le complexe du chimpanzé, Le protocole Pélican, Expérience Mort…). Aussi, ses belles illustrations, très réalistes, donnent à l'album des allures de roman-photo dans lequel personnages et décors donnent un côté très concret à l'histoire.

Une première partie d'une saga qui donne déjà le ton et qui, de par sa violence et son authenticité, devrait saisir plus d'un lecteur sur une problématique bien réelle.

Par , le

Les albums de la série BLACK LORD

Nos interviews liées

Un entretien avec Xavier Dorison pour la sortie de sa nouvelle série : Red Skin

Avec Red Skin, Xavier Dorison nous plonge dans un univers inspiré comics qui entremêle bien harmonieusement super-héros, humour, sensualité, action en tout genre et affrontements idéologiques.

Interviewer : Olivier
Images et Son : Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Richard Marazano et Jean-Michel Ponzio nous parlent de Genetiks

Sceneario.com : Richard Marazano, Jean-Michel Ponzio, bonjour et bienvenue sur Sceneario.com. Tous les deux vous avez un parcours qui au départ ne vous destinaient pas forcément à faire de la bande dessinée. Qu’est ce qui vous a donné envie d’entrer dans cet univers ? Que représente aujourd’hui pour vous la bande dessinée, un métier, une passion… ?
Richard Marazano : Depuis tout gamin, j’ai toujours lu de la bande dessinée. Lorsque j’en suis venu à m’exprimer au travers de différents media, il m’a semblé tout a fait naturel de le faire également dans un « langage bande dessinée ». En débutant je n’imaginais évidemment pas que cela allait devenir un métier si prenant et si enrichissant à la fois. En effet, aujourd’hui la bande dessinée est pour moi un métier (puisque mon travail en bande dessinée me prend tout mon temps et me fait vivre, et que cela nécessite pour moi des réflexions et un apprentissage quotidien), mais également une passion sans laquelle ce genre d’investissement personnel ne serait pas possible [...]

Lire la suite ›

Xavier Dorison Scénariste de Long John Silver

Sceneario.com : comment à débuter cette association avec Matthieu Lauffray ?
Xavier Dorison: Entre Mathieu et moi, c'est une longue histoire d'amitié et de collaboration de plus de 10 ans et que je ne pourrais pas résumer ici... Pour faire court, j'ai écrit les séquenciers des 4 tomes de LJS en les "visualisant" dessinés par Mathieu... Et sans espérer une seconde que ce soit possible ! A la fois pour des raisons de disponibilité et, sans doute, parce que je n'osais pas espérer qu'ils lui plaisent. François Lebescond a eu le courage que je n'avais pas et a joué les entremeteurs. Mathieu a aimé et a trouvé la disponibilité en question....
Après, il s'est "emparé" du sujet (dans le meilleur sens du terme) et nous le travaillons ensemble. Nous sommes maintenant comme les personnages de cette histoire. Tous les deux sur le bateau, essayant de le faire avancer en utilisant nos forces et métiers respectifs [...]

Lire la suite ›

Sanctuaire Remined tome 1

Sceneario.com : Qu’est-ce qui vous a décidé à proposer une adaptation manga de votre série ?
Xavier Dorison : L’une des raisons de ce choix est liée au fait que, lorsque l’on travaille sur une BD franco-belge, on a une place limitée. Il y a une forme d’essentiel, de radicalisme. Le manga permet de développer les univers et les personnages. On savait que Sanctuaire offrait des pistes à emprunter et nous avions le choix des auteurs. Cela est donc apparu comme une bonne idée. En outre, cela permettait d’accompagner le développement de Shôgun mag. Sceneario.com : Aviez-vous des contraintes pour la reprise du scénario ?
Stéphane Betbeder : On avait toute latitude. On ne souhaitait pas faire une simple adaptation mais une réelle interprétation. L’objectif était de s’approprier l’univers de Sanctuaire [...]

Lire la suite ›