Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KAZE

Genre :

Action

Manga

Shonen

Sortie :
ISBN : 9782849657300

Résumé de l'album 001

Dutch, Revi et Benny sont un peu pirates et un peu mercenaires. A bord de leur navire, le Black Lagoon, ils réalisent divers trafics et missions louches. Ce jour là, ils attaquent un bateau d’Asahi Industries afin de récupérer un disque qui contient des données propres à mettre en grande difficulté la firme. L’employé qui détient le disque, Rokuro Okajima, est kidnappé par les trois pirates. Le Japonais découvre alors que ses patrons sont prêts à tout pour faire disparaître les données, quitte à éliminer leur salarié. Rokuro va devoir composer avec ses ravisseurs pour s’en sortir.

Par Legoffe, le 18/02/2010

Notre avis sur l'album 001

En 2007, Kaze avait acheté les éditions Asuka. Le spécialiste de l’animation japonaise mettait ainsi un pied dans le monde du livre, tout en laissant une certaine autonomie à sa filiale. Aujourd’hui, après le rachat de Kaze par Shogakukan, un éditeur nippon, Kaze et Asuka deviennent “Kaze Manga”.

L’un des premiers titres de ce label est Black Lagoon. Il s’agit d’un shonen publié au Japon en 2002 et qui s’est déjà vendu à 4,5 millions d’exemplaires là-bas.

L’auteur nous raconte donc les aventures d’un trio de pirates qui va soudain se retrouver affublé d’un nouvel équipier, un Japonais plutôt “col blanc”. Le livre comprend plusieurs épisodes qui sont presque autant de missions. Bien sûr, nos brigands des mers ne sont pas d’ignobles tueurs. Ils ont beau être des mercenaires, on ne les voit jamais tuer autre chose que des très méchants. Vous l’aurez compris, Hiroe a pris garde à ne pas leur donner une mauvaise image, mais plutôt à leur donner celle de rebelles qui, finalement, n’agissent jamais pour le “Mal”. Bref, voilà des bandits sympathiques, un choix logique pour ce type de shonen qui favorise action et humour.

Si le scénario n’est pas des plus originaux, il n’en est pas moins efficace. On ne s’ennuie pas et les personnages nous sont vite familiers. La variété des missions et des ennemis apporte aussi son lot de récréation. Le graphisme, classique, est lui aussi agréable. Voilà donc un titre qui devrait bien fonctionner dans l’Hexagone.

Par , le

Les albums de la série BLACK LAGOON