Doctor Star & le royaume des lendemains perdus

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Aventure

Comics

Fantastique

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9791026815204

Résumé de l'album Doctor Star & le royaume des lendemains perdus

(Doctor Star & the kingdom of the lost tomorrows 1 à 4)
Quand le professeur James Robinson vient retrouver son fils à l'hôpital, c'est pour le voir mourant et refusant de lui parler… Il se souvient alors de ses années de jeunesse à combattre le crime, inlassablement, jusqu'au jour ou il détecte une source de pararadiation dans l'espace et qu'il décide d'aller voir, laissant derrière lui sa femme et son fils. Mais il a juste oublié de tenir compte du fait que le temps ne se déroule pas de la même façon que sur Terre. A son retour, 18 ans sont passés, sa femme a sombré dans l'alcool et lui en veut de les avoir laisser tomber, tandis qu'aux yeux de son fils, il n'est plus qu'un haïssable étranger… Robinson se réfugie à nouveau dans ses expériences…

Par Fredgri, le 03/03/2019

Notre avis sur l'album Doctor Star & le royaume des lendemains perdus

Si vous connaissez et appréciez l'univers de la série Black Hammer, je ne saurais assez vous recommander de vous pencher sur cet album spin-off (de même que l'excellent Sherlock Frankenstein & la ligue du mal) qui nous permet de creuser l'un des personnages secondaires développés par Lemire dans la série mère. Mais c'est aussi un émouvant hommage à Starman de Robinson et Harris, une série culte de la fin des années 90 qui explorait le lien entre le passé, la mémoire et le présent.

Ici, Lemire se sert de ce personnages pour saluer ces vieux personnages iconiques, mais cette fois en s'attardant bien plus sur l'homme que sur le héros. Le récit est ponctué de longs monologues ou le héros demande pardon à son fils, se remémore ses exploits, mais aussi ses erreurs, tout en regrettant de ne pas s'être davantage penché sur cet enfant qu'il n'a finalement pas vu grandir, ou cette épouse qu'il a oublié d'aimer au profit de ses sempiternelles expériences ou de sa vie de héros !

Le récit est vraiment très touchant, mais j'aurais aussi tendance à trouver qu'une nouvelle fois Lemire reste dans des conventions assez convenues. Il n'en demeure pas moins que cela fonctionne à merveille, qu'on est ému en regardant ce père qui veut simplement parler avec son fils ou qui regrette ses choix en se voyant rejeté par sa femme et sa belle fille !

Bien que n'ayant pas vraiment de résonance pour le reste de l'univers Black Hammer, cet album démontre l'affection de Lemire pour le comics book et pour ces personnages singuliers et attachants !

Très recommandé !

Par , le