BLACK BOX #1 Destins croisés

voir la série BLACK BOX
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Atlantic BD

Genre :

Comics

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9791090171008

Résumé de l'album Destins croisés


Ulysse Troy travaille au service des archives du Mobilier National Américain, un service conservant après qu’ils aient été méticuleusement répertoriés tous les objets ayant trait à la présidence des Etats-Unis, et notamment des cadeaux qu’ont reçus au fil du temps les présidents américains successifs.

Un jour, Ulysse Troy a l’oreille attirée par une bande son dont il localise vite l’origine : une imposante boîte à musique offerte à la fin du XVIIIème siècle par le Général Lafayette au président George Washington. En identifiant plus tard ce qu’il a entendu, Ulysse Troy et ceux qui l’aident sur cette affaire comprennent alors que plus qu’une simple boîte à musique, la "Black Box" a également fait fonction d’enregistreur !!! Cette découverte ahurissante permettant de jeter une oreille indiscrète sur plus de deux cents ans de conversations présidentielles va se révéler être LE mystère à percer en plus d’être un moyen pour les plus ambitieux d’arriver à leurs fins...
 

Par Sylvestre, le 04/10/2011

Notre avis sur l'album Destins croisés

 
Depuis août 2011, les librairies accueillent dans leurs rayons les productions d’un tout nouvel éditeur : Atlantic BD. Trois titres ont lancé cette nouvelle machine à bulles, et parmi eux, ce tome 1 de Black Box que l’on doit à des auteurs natifs des deux côtés de l’Atlantique : Fabrice Sapolsky, le scénariste, est en effet français ; tout comme le coloriste Seb Lamirand. Notons au passage que Sapolsky fait partie de l’équipe d’Atlantic BD et qu’il avait auparavant fondé le magazine Comic Box... Quant à Thomas Lyle, le dessinateur, il est lui Américain !

L’histoire qu’ils nous ont concoctée, teintée du minimum fantastique nécessaire pour lancer l’intrigue, tient la route et est d’ailleurs lancée dessus à toute allure ! En effet, si l’axiome de départ est un objet mystérieux ayant le pouvoir de révéler des secrets d’état (ce qui augure que de nombreux épisodes pourront être imaginés, chacun en rapport avec un enregistrement différent de la Black Box), l’action est elle menée tambour battant à en juger par les nombreux "heureux hasards" dont est jalonné le scénario de ce tome pilote qui s’écoule donc à un rythme effréné... Il y a déjà la découverte de cette fameuse Black Box qui se fait un beau jour alors qu’elle dormait depuis de très nombreuses années là où elle a été trouvée. Il y a ensuite la rapidité avec laquelle l’équipe de Ulysse Troy va se former pour enquêter sur le mystère. Il y a aussi cette facilité avec laquelle la mystérieuse boîte va être extraite du bâtiment coffre-fort où elle était stockée, ou enfin cette chance qu’auront dans ces pages les héros de voir les bonnes portes s’ouvrir rapidement...

On pourra donc parler de scénario pêchant par une certaine facilité, mais on préférera parler d’un fil rouge ne souhaitant pas s’embarrasser d’explications trop compliquées, longues ou laborieuses et dont le but est avant tout de plonger le lecteur le plus rapidement possible dans le vif du sujet et dans le feu de l’action. C’est une dynamique à laquelle les lecteurs de comics sont habitués : les super héros ne perdent jamais de temps et sont toujours efficaces en diable, n’est-ce pas ?!

Ulysse Troy n’a pas de justaucorps flashy ni de masque ni de cape, et ses acolytes non plus... Mais ils semblent néanmoins prêts à jouer en quelques sortes les super héros et à former pour nous une team de choc afin de plancher sur des mystères qui non seulement vont bouleverser l’Amérique en la faisant trembler sur ses bases mais vont assurément nous captiver par une originalité dont on a dans ce tome 1 un bel échantillon !

Ouvrez vous aussi la Black Box en ouvrant ce tome 1 à suivre...
 

Par , le

Les albums de la série BLACK BOX

Nos interviews liées

Sébastien Lamirand


Sceneario.com : Sébastien Lamirand bonjour ! C’est la première fois que nous avons le plaisir de vous accueillir sur notre site, pourriez-vous vous présenter ?


Sébastien Lamirand : Je suis coloriste chez Soleil, j’ai 32 ans et autant de dents, je travaille sur Tessa, Kookaburra et les Conquérants de Troy, Lotus Noir (magazine de cartes à jouer) et Lanfeust Mag entre autres.

Sceneario.com : Vous faites partie du trio qui met en images les aventures de Tessa, pour notre plus grande joie. Est-ce facile de travailler avec Louis et Nicolas ? Comment travaillez-vous avec ces deux autres auteurs ?

Sébastien Lamirand : En général j’ai carte blanche pour les couleurs, s’il y a des indications précises, genre fin de journée, c’est Louis qui me les donne [...]

Lire la suite ›