BIOTOPE #2 Biotope 2

voir la série BIOTOPE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DARGAUD

Collection :

Poisson Pilote

Genre :

Fiction

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782205059380

Résumé de l'album Biotope 2

Avec la présence de géologues sur Biotope, certains scientifiques se sont faits à l'idée que la Terre se préparait à une exploitation des ressources géologiques de la planète. Mais leur soudaine rebellion a généré deux groupes aux méthodes bien différentes. D'un côté, on retrouve Arisitide avec Eunice qui veulent vivre pacifiquement sur la planète et de l'autre, on trouve les extrêmistes menés par Victor. Ce dernier veut entrer en guerre et se préparer à toute nouvelle expédition terrienne.
Mais les Biotopiens ne sont pas au bout de leurs surprises car des termites sont en train de ravager la planète. D'ici une décennie, peut-être moins, la forêt de Biotope sera perdue.

Par Eric, le NC

Notre avis sur l'album Biotope 2

Ainsi s'achève le diptyque de l'aventure de Biotope. Et cette aventure s'achève dans la tristesse, l'enquête policière du premier tome laisse place à un thriller qui se montre  plus sombre, plus violent. Et tout cela laisse au final un goût amer, car la lutte semble vaine et tout ce qui a été fait jusqu'à présent ne sauvera pas la planète.
Ainsi l'histoire se montre un peu plus cruelle, mais le dessin vient donner une petite touche sensible pour ne pas dire drôle. Il contribue à rendre la chute un peu moins douloureuse. Il contraste beaucoup avec le récit car les personnages ont une certaine bonhommie qui les rend amusants et attachants. Au final cela peut presque sembler drôle de voir de quelle sorte le destin se joue des Biotopiens. En y refléchissant bien c'est vraiment risible de voire que des scientifiques ont été tués pour sauver une planète dévorée par des termites. Toussaint, lui, l'a bien compris et du coup les événements glissent sur lui comme si de rien n'était. C'est la seule personne qui semble encore lucide sur cette planète.
Ainsi, Biotope se veut presque une petite leçon pour ceux qui voient dans le progrès un monstre abject. Mais parfois il faut combattre le feu par le feu.

Par , le

Les albums de la série BIOTOPE

Nos interviews liées

Appollo et Stéphane Oiry pour UNE VIE SANS BARJOT

Sceneario.com : Pouvez-vous nous expliquer le concept de la trilogie dont font partie Une Vie sans Barjot et Pauline et les loups-garous ?
Appollo : Au départ, c'est-à-dire quand on a commencé Pauline, ce n’était pas une trilogie dans mon esprit. Puis au fil de l’album, en discutant avec Stéphane, nous nous sommes dit qu’il y avait quelque chose à faire de plus ample autour de l’adolescence. Pauline était une histoire sombre, un peu désenchantée, voire désespérée, et rapidement je me suis dit qu’un deuxième album pourrait aborder les thèmes de l’adolescence sur un ton plus léger, plus drôle, parce qu’il me semblait que l’adolescence c’était ça aussi. Une Vie sans Barjot finit bien parce que Pauline finissait mal, d’une certaine manière. Le troisième tome, dont je n’ai pas encore le titre mais dont le nom de code est La Lauréate – en hommage à The Graduate, l’excellent film de Mike Nichols avec Dustin Hoffman – s’attachera à une période un tout petit plus en aval, puisqu’il s’agira de raconter le retour d’une jeune fille d’une vingtaine d’années chez son père au moment des vacances universitaires [...]

Lire la suite ›

Brüno pour Commando Colonial Tome 2

Pour commencer, pourrais-tu nous raconter ton parcours et comment tu es venu à la BD ? Brüno : J’ai toujours aimé la Bande Dessinée et j’en ai toujours plus ou moins fait. Quand j’étais à la faculté d’arts plastiques de Rennes, une bande de copains a monté une structure d’édition « La Chose » (cette structure existe toujours). J’ai alors fait 2 ou 3 albums chez eux. A une époque, je faisais beaucoup de festivals, et à celui de Saint-Malo, en 1997, j’ai rencontré Fredéric Mangé de chez Treize Etrange. Il lançait une collection d’adaptation de romans d’aventures et c’est comme ça que j’ai fait « Nemo ». Ensuite j’ai signé chez Vents d’Ouest et c’était parti ! Aujourd’hui je me consacre à la BD, en faisant aussi quelques travaux d’illustrations à côté [...]

Lire la suite ›