Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Manga

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782723466486

Résumé de l'album Tome 1


Année 3005. Zoichi Kanoe, "assainisseur", chevauche sa moto, roulant à tombeau ouvert vers un quartier bouclé pour cause de contamination par le terrible virus N5S qui voit les humains muter en "drones" ; appellation enjolivant bien l’état de loque organique dans lequel les pauvres victimes se retrouvent.

Alors qu’il parcourt à pleine vitesse les rues désertes de ce ghetto lugubre, Zoichi percute une enfant d’apparence normale qui, malgré la violence du choc, va en quelques secondes régénérer sa jambe multi-fracturée ! Serait-elle une être immunisée contre le N5S ? Zoichi n’aura guère le temps d’en savoir plus : un ours va vite le dissuader de s’en approcher et la gamine, prénommée Ion, repartira avec lui.

Dans la cité, les innombrables drones paraissent tous converger vers un lieu bien précis. Ce lieu, c’est l’immeuble dans lequel habite Ion. Cette gamine a manifestement un pouvoir sur la situation, et Zoichi souhaite plus que jamais la retrouver. Lorsqu’il arrivera chez elle, il sera trop tard : elle aura été enlevée et son kidnappeur aura pris le soin de détruire le bâtiment. Zoichi aura tout juste le temps d’extraire l’ours (chez qui Ion vivait) des flammes.

Tous les « immunisés » sont ainsi capturés et conduits vers un périmètre de haute sécurité. Zoichi va s’y rendre, mais il ne pourra pas empêcher le départ (encadré) de Ion vers une destination où elle serait à l’abri de la destruction totale de la planète ; une destruction programmée visant à éradiquer ceux qui y restent, en majorité des drones...

Lorsque Ion et ses mystérieux "accompagnateurs" auront quitté la surface de la Terre, ils ne s’apercevront pas que Zoichi allait réussir à neutraliser les 13 missiles qui devaient rayer la planète bleue de la carte de l’univers...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Tome 1


L’année 3005, période à laquelle se déroule cette histoire, est assez éloignée dans le temps de notre quotidien pour que le mangaka Tsutomu Nihei (Blame) ait pu laisser vraiment libre cours à son imagination. Ainsi, on a droit dès ce volume 1 à tout un éventail d’éléments très SF comme des yeux bioniques, des véhicules super sophistiqués, des armes d’une puissance extraordinaire ou encore à certaines notions comme celle qui dit que l’évolution de l’ours est telle que les représentants de cette espèce apparaissent en 3005 égaux aux humains en intelligence, en mouvement et en sociabilité.

Pas de doute, donc : tous ces éléments signifient bien qu’on est dans de la pure SF, et par bonheur, c'est de la bonne ! Avec, au programme, de la super technologie, des créatures diverses et originales ainsi des giclées d’hémoglobine, aussi, ce qui n’est pas pour déplaire aux amateurs du genre puisqu’il fait bon ménage avec la science fiction.

Avec un dessin très dynamique et une histoire qui promet des aventures décoiffantes aux héros Zoichi, Fuyu et Kozlov, la série Biomega arrive plein pot dans les rayons de vos librairies où un autre virus que le N5S vous guette : celui qui vous fera craquer pour ce tome 1 et frétiller d’impatience avant de pouvoir enfin vous lancer dans la lecture du tome 2 !
 

Par , le

Les albums de la série BIOMEGA