BERLIN #3 Deux enfants de roi

voir la série BERLIN
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Drame

Historique

Sortie :
ISBN : 2505002347

Résumé de l'album Deux enfants de roi

Murphy fils part sur les traces du passé de son père. Son enquête le mène en Alsace, dans le village de Beaumont, où aurait vécu un mystérieux « prince russe », mort depuis dans l’incendie de sa maison. Un incendie moins accidentel qu’il n’y paraît au premier abord.

Murphy a, avec lui, les cassettes de son père. Il lui raconte ainsi sa propre enquête faite des années auparavant. Elle fait replonger Murphy dans le Berlin des années 1960, au moment de la construction du Mur.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Deux enfants de roi

L’histoire de ce tome 3 est l’épilogue des deux précédents albums. Elle est très liée aux événements qui se sont produits à Berlin en 1948, lorsque Stuart rencontre Helena (tome 2).

Le fils de Murphy est ici aux commandes de son enquête personnelle sur ce passé qui a marqué son père et les deux autres personnages cités plus haut. Il se retrouve ainsi en Alsace, de nos jours, accompagné par la voix de son père. Son walkman et ses cassettes ne le quittent presque jamais.

En parallèle de l’enquête dans un village alsacien, nous bénéficions  de la voie off d’Edward Murphy qui nous entraîne dans le Berlin de 1961. Nous revivons les tensions extrêmes entre l’Est et l’Ouest et la construction du Mur qui sera l’un des symboles les plus forts de la Guerre Froide.

Le livre de Marvano est très bien fait car il nous permet de comprendre l’état d’esprit de l’époque. Nous découvrons par exemple, médusés, les messages des autorités américaines en cas d’attaque nucléaire. Les conseils de protection étaient une sacrée poudre aux yeux !
Il est également très intéressant de voir quel processus va engendrer le Mur de Berlin et les drames qui vont suivre.

La grande documentation de l’auteur donne un attrait historique indéniable à l’album.
Cela entraîne aussi de petits travers : le récit n’est pas toujours très fluide. Les parties documentaires et la voix off forment, en effet, des textes longs qui coupent le rythme de l’histoire. Marvano n’a pas choisi une voie facile mais il signe une belle histoire. Si vous avez aimé les deux précédents albums, vous serez ravi de connaître enfin le destin des personnages de cette série qui aura mêlé drames personnelles et Histoire avec un point commun : la ville de Berlin.

Par , le

Les albums de la série BERLIN