BECK #16 Tome 16

voir la série BECK
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Manga

Musique

Sortie :
ISBN : 9782756001814

Résumé de l'album Tome 16

Human fly, le premier maxi single de Beck est enfin mis en vente mais le son ne correspond pas à ce que fait le groupe sur scène et se vend moyennement. Ils sont loin d’avoir vendu les 1500 exemplaires comme leur avait demandé Kawakubo. Il propose quand même au groupe d’enregistrer un second single, mais cette fois, l’ingénieur du son sera un de ses amis, Madoka Ôishi.
En dehors des concerts, répétitions et enregistrements, Koyuki partage son temps entre Maho et son petit boulot de déménageur pour gagner de l’argent ce qui lui permet de trouver une vieille guitare cassée qu’il va faire réparer.

Par Fef, le NC

Notre avis sur l'album Tome 16

You don't understand me, my baby.
You don't seem to know that I need you so much.
You don't understand me, my feelings,
the reason I'm breathin', my love

ROXETTE - You Don't Understand Me 


On suit deux histoires dans ce tome : celle du groupe et des nouvelles personnes qui commencent à les entourer, comme Kawakubo et Ôishi. On en apprend un peu plus sur Kawakubo et pourquoi il est très sec avec le groupe.
Il y a une grande partie de ce tome qui se concentre sur Koyuki et de ses relations avec Maho. Celles-ci passent par de nombreux hauts et bas car chacun de son côté a du mal à comprendre l’autre. Malgré tout, ils essayent tous les deux de faire des efforts, mais la nouvelle qu’annonce Maho à la fin de ce tome risque de faire changer leur relation.

Je pense que ce tome est le dernier de cette période "vie quotidienne" commencée dans le tome précédant, car un nouveau défi commence à apparaître : réussir à faire partie du greatful sound 7. Mais pour cela il faudra au groupe de réussir sa prochaine tournée et vendre beaucoup plus de disques. Cette partie "vie quotidienne" est certes intéressante comme je le disais pour le tome précédent, mais je trouve que ce tome 16 ressemble trop au 15. La transition entre les épreuves que rencontrent le groupe est un peu trop longue.

Comme dans le tome précédent, il y a un mini-dossier. Dans ce tome, il recense les films et documentaires qui parlent d’un groupe, d’un musicien ou d’un album. Il m’a donné envie d’en revoir certains comme Tommy, the wall, spinal tap, … qui sont dans ma dvdthèque.

Par , le

Les albums de la série BECK