Dessinateurs :




Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

DC Comics

Genre :

Comics

Suspense

Thriller

Sortie :
ISBN : 9781401220907

Résumé de l'album R.I.P.

Le Chevalier Noir va affronter un ennemi qui risque de s'avérer bien plus fort que lui. De plus, cet adversaire semble connaitre bien des choses sur le Batman et sur Bruce Wayne.
Alors que Wayne fait visiter la Batcave à sa petite amie, Jezebel et que celui-ci commence à douter, l'endroit est attaqué par un groupe d'individus masqués et armés. Le Batman s'effondre et Alfred, le majordome, est roué de coups...

..

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album R.I.P.

Je pensais que Batman R.I.P. allait être une grosse surprise vu les remous qui ont suivi la publication de la saga dans Batman #676 à 683.
Finalement, cela s'avère être un récit intéressant mais sans grande surprise.

Grant Morrison a su encore une fois malmener le Dark Knight. Le faisant sombrer pour mieux lui donner de puissance par la suite. Et surtout, le scénariste a rendu le personnage du Joker encore plus dingue que d'habitude. ce Joker fait vraiment peur : il faut le voir se couper la langue au rasoir pour s'en faire une langue de serpent ! Ou encore comment il traite les autres malfrats. Brrr..Cela vous donne la chair de poule.
Sinon, nous allons aussi y retrouver le Black Glove (voir le récit Batman : l'île de Monsieur Mayhew) qui va y dévoiler son plan forcement machiavélique pour faire tomber le Batman et Bruce Wayne.
Bien sur, il pourra compter sur l'aide de ses alliés Robin, Nightwing, Gordon qui fera équipe avec Talia Al Ghul et Damian Wayne. Morrison s'intéressera aussi à la psychologie de ces personnages dont celle du Batman et du Joker. Lequel est le plus malade des deux finalement ? Vous aurez droit à de nombreuses scènes d'actions dont certaines assez impressionnantes visuellement.
Après cette saga, l'univers du Batman ne sera plus pareil.

Au dessin, nous y retrouvons un Tony Daniel fort inspiré qui montre aussi des plans audacieux sur certaines planches. Tenez, cette édition de luxe de la saga vous propose d'ailleurs de retrouver des extraits du sketchbook de Daniel. Et bien, les croquis sont magnifiques et c'est assez intéressant à regarder.

Batman R.I.P. s'avère donc une très bonne saga sur le chevalier noir. Une saga qui relance le personnage ainsi que sa Némésis, le Joker.

Par , le

Malgré tout cette "saga" sent un peu le pétard mouillé, beaucoup de bruit pour pas grand chose.
On a le sentiment, en commençant qu'en effet Morrison va donner un bon gros coup de pied à toute cette mythologie Batman, et le début est très bien, même si c'est par moment un peu hermétique à cause des références obscures que le scénariste glisse par-ci par-là. Mais très rapidement, et principalement à cause des pressions éditoriales, le récit part dans des délires psychologiques, dans des fausses révélations sur le père de Bruce, sur sa mère, sur Alfred, on monte un tas de petits suspense mais tout descend comme un mauvais soufflé. Les scènes s'enchaînent de façon grotesque et les explications finales sont tellement tirées par les cheveux qu'on en viendrait presque à se demander si tout ça ne serait pas une illusion, que le personnage va se réveiller...
Morrison a tellement du retravailler son script mois après mois, alors que l'arc était commencé que le titre a progressivement pris du retard et qu'il n'a pas pu aller jusqu'au bout de ses idées. Ce qui fait, qu'en fin de compte, l'évènement RIP n'aura un impact que très relatif, qu'il faudra ensuite enchaîner avec "Battle for the Cowl" et "Final Crisis" qui vont vraiment déclencher des choses dans l'univers de Batman, créant des séries parallèles, servant de point de référence et faisant réellement le point sur qui sont dorénavant Batman et Robin !
RIP n'aura donc pas réellement été le gros évènement qu'il promettait d'être, néanmoins il aura permis de vraiment prendre conscience qu'il fallait modifier des choses, est ce que cela va rester comme ça longtemps ? Combien de temps avant que tout cela ne revienne comme avant ? Il aurait quand même été intéressant de voir ou voulait aller Morrison à la base !

Par , le

Les albums de la série BATMAN