BATMAN #1 Peur sur Gotham

voir la série BATMAN
Dessinateurs :




Scénaristes :




Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Comics

Policier

Sortie :

Résumé de l'album Peur sur Gotham

Thoams Alliagatto "Big Tommy A." un ponte de la pègre de Gotham est pris de peur dans un restaurant, il tire dans tous les sens. Et se tue en se jetant par la fenetre. Le Batman n'a pu le sauver. De meme qu'il ne sauvera pas Ruben DESOTO , un autre membre de la pègre. Qui s'attaque à ces gens et les droguent? Le Dark Knight mène l'enquete.
(épisode US : Batman 626/Detective Comics 790 et 791/BATMAN : Gotham KNIGHTS 50)

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Peur sur Gotham

Apres avoir relancé les séries "Batman" et "DC" en kiosques, Semic a perdu les droits de publication sur le marché français. C'est paninicomics qui a repris le flambeau. Et il nous propose pour ce mois de Juin des épisodes assez récent de Batman ; du fait aussi de l'actualité cinématographique avec la sortie ce 15 juin 2005 d'un nouveau film Batman par Christopher Nolan.
Sont ainsi attendu pour Juillet : un mensuel "SUPERMAN" et pour Aout : "DC ICONS" qui contiendra la J.L.A. , FLASH et TEEN TITANS.
ce numéro 1 de Batman est assez agreable. On y retrouve les super-vilains tels que le pingouin, l'epouvantail et le Sphinx. Les récits choisis donnent envie de lire les prochaines parutions. et on peut souhaiter à Paninicomics le succes de ces titres pour découvrir les bons comics de chez DC.

Par , le

 Quatre comics composent ce nouveau titre lancé par Panini-France.
 On retrouve tout l'univers de Batman, dans un style réaliste, noir et violent. Depuis Frank Miller en effet le personnage a retrouvé sa noirceur d'origine ; tant mieux.
 Les histoires ne sont pas très originales mais on apprécie de sentir derrière toute cette trame le lourd passé tourmenté et un peu glauque des personnages. Ainsi le Joker qui rêve devant une vieille photo de sa femme, ou encore Barbara Gordon, ex-Batgirl que le Joker a détruite (voir l'histoire racontée par Alan Moore) devenue "Oracle" dans l'oreillette de Batman.
 Ce passé qui est très présent dans ces titres fait que l'on s'attache. Les anciens lecteurs se souviennent (on y évoque également les anciens Robins) tandis que les novices découvrent un univers riche en tragédies...
 Les dessins sont très bien, assez sombres, réalistes, sans défauts... Sans doute manquent ils un peu d'originalité, tout comme les histoires, mais qu'importe, il s'agit surtout ici de perpétuer la légende et la suite des magazines...

Par , le

Les albums de la série BATMAN