BATMAN #3 Bruce Wayne : Fugitive volume 3

voir la série BATMAN

Résumé de l'album Bruce Wayne : Fugitive volume 3

Bruce Wayne a été innocenté du meurtre de Vesper Fairchild. Il peut donc sortir au grand jour et surtout rejoindre le manoir Wayne. L'auteur du crime et qui a manigancé pour l'accuser n'est autre que David Caïn, le père de Cassandra, la jeune fille qui se cache sous le costume de Batgirl. Caïn a été employé par Lex Luthor qui cherchait à se venger de Wayne. Mais il reste encore du travail à faire : il faut faire aussi innocenter Sasha Bordeaux et alors qu'Alfred Pennyworth luir end visite dans sa prison, il apprend que la jeune femme est morte.
Batman quand à lui, apprend que Deadshot a été embauché pour abattre Caïn. De plus, il va falloir qu'il surveille les agents de Checkmate qui opèrent sur Gotham

...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Bruce Wayne : Fugitive volume 3

Voici donc la conclusion de cette longue saga.
Ce troisième volume reprend donc les épisodes de Detective Comics #773 à 775; Batman : Gotham Knigths#32; Batman#606 et 607 ainsi que Batgirl#33.

Ca se termine plutot bien, pas par un happy end mais avec une bonne fin.
Nous savons donc qui était derrière tout cela mais pour l'instant, le Batman ne peut rien faire pour se venger au vu du statut actuel de Lex Luthor qui n'est autre que le Président des U.S.A. mais il peut toujours empêcher les diverses manigances de Luthor comme combattre Deadshot pour ne pas qu'il tue Caïn ou bien voir ce que trame Checkmate. Ce récit écrit par Rucka est très bon.. le suspense tient bien la route et le lecteur ne s'ennuie aps une seconde. La partie écrite par Brubaker et Johns s'avère aussi fort intéressante. Les autres récits sont plus calmes comme celui où nous découvrons une journée à Gotham. Le final lui s'intéresse à la relation ntre Cassandra, Batgirl, et son père, Caïn, l'assassin. Finalement, on verra que les leçons porté par le père ont servi et que Cassandra peut s'avérer impitoyable mais qu'elle peut compter sur le soutien de son mentor, Batman.
Coté dessin, c'est toujours du bon travail, classique et lisible. Steve Lieber a un bon style qui sied bien à l'écriture de Rucka tandis que McDaniel a un style beaucoup plus dynamique.
Vous trouverez aussi les couvertures originales dont certaines signées par Bill Sienkiewizc et deux postfaces écrites par Greg Rucka et ed Brubaker.

Bref, du comics mainstream mais c'est toujours très bon à lire.

Par , le

Les albums de la série BATMAN