Broken city

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DC Comics

Genre :

Polar

Super Heros

Sortie :
ISBN : 1401202144

Résumé de l'album Broken city

Batman est sur les traces d’Angel Lupo, un jeune malfrat qu’il soupçonne avoir tué sa propre sœur Elisabeth. On vient de retrouver le corps de cette dernière à moitié mâché… Aussitôt le justicier de Gotham va interroger Killer Croc qui a la fâcheuse tendance de mâchouiller ses victimes… Ce dernier lui révèle que Angel ne serait pas tout à fait innocent…
Dans cette plongée dans les bas fonds de Gotham, Batman va vite découvrir que tous se sont lancés à la poursuite du jeune homme, une guerre des gangs se profile, ou ne serait ce qu’un simple règlement de compte ?

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Broken city

Retrouver les auteurs de 100 Bullets c’était l’occasion de replonger dans leur univers noir et glauque l’espace d’un arc de Batman. Certes nous y retrouvons cette touche si particulière à ce duo, certes nous y croisons des malfrats, des belles vamps, du sang, de la cruauté, un héros psychotique hanté par la mort de ses parents, mais il manque cette flamme qui rend leurs précédentes prestations fascinantes !
Azzarello se perd très vite dans des formules toutes faites, il ressort cette histoire des parents Wayne tués dans une ruelle, ce qui alourdit l’ensemble considérablement, il fait intervenir les ennemis jurés de Batman, comme si il était nécessaire de tous leur faire faire une petite parade et très rapidement tout devient trop long, interminable… heureusement Risso est là et il fascine encore une fois, ses plans sont ambitieux, ses cadrages et ses jeux d’ombres dessinent des figures qui rajoutent une ambiance incroyable, limite palpable. Les femmes sont magnifiquement troublantes, elles cachent leurs armes entre des formes qu’un fin tissu a du mal à contenir, elles jouent avec leurs cheveux, courent dans une ruelle et ont encore ce regard à la fois apeuré et sans pitié.
Le véritable maître du polar noir c’est Eduardo Risso.
Si vous ne le connaissez pas, jetez vous sur ce Batman, c’est facile à lire et ça se dévore en rien de temps !

Par , le