Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SEMIC

Collection :

Semic Comics

Genre :

Super Heros

Sortie :

Résumé de l'album Batman

Alors qu'il est grièvement blessé (voir le n°1) Batman est secouru par Huntress qui le ramène chez lui afin qu'il soit soigné par Alfred et un vieil ami d'enfance Thomas Elliott !
Poison Ivy, après avoir récupéré l'argent grace à Catwoman, va le donner à un mystérieux employeur qui semble préparer une sorte de revanche contre Bruce Wayne et Batman !
De plus en plus intrigué par les paroles de Killer Croc au sujet de l'argent, le héros de l'ombre va l'interroger dans sa cellule de l'asile d'Arkham, mais le monstre, de rage, réussit à s'enfuir une nouvelle fois.

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Batman

Une suite bien conventionnelle, certes c'est, encore une fois, du comics bien efficace mais absolument sans aucune surprise, Loeb se contente de raconter une histoire on ne peu plus banale de Batman, d'y amener un maximum de personnages (ça en devient meme presque caricatural) et d'étirer son intrigue. Les psychologies sont embryonnaires et expédiées en deux pages maxi !
Par contre l'intérêt de ces épisodes réside en la présence de Jim Lee, cette star des années 90 revient au devant de la scène après des années passées à être le responsable du studio Wildstorm. Ici son trait est malgré tout assez agréable même si on sent qu'il ne se fatigue pas trop non plus, il y a les mêmes défauts que pour le précédent numéro, les mecs sont tous hyper musclés et les femmes ont touts des jambes interminables tout en se bornant à marcher sur la pointe des pieds ;-)) Les quelques pages en couleur directe montrent un peu que Lee peut aussi faire autre chose que du trait surformaté mais bon ça s'adresse quand meme à un lectorat de fans irréductibles, on a l'impression que ce comics est ecrit spécialement pour lui permettre de faire des pleines pages et des scènes d'action (en générale les pages font 3 ou 4 cases chacune).
En France, comme je le précisais la dernière fois, l'univers de DC (Superman, Batman, Wonder Woman...) n'est pas très bien réçu et malgré tout, Sémic en publiant du Batman par Loeb et Lee est sur de faire venir un jeune lectorat, même si, pour le coup, ces épisodes sentent plus le coup éditorial pour vendre plutot que d'amener quelque chose froncièrement original.
Ce Batman 2 est donc agréable à lire, ça se lit en 10 mn chrono mais ça permet de bien synthétiser le personnage, de bien le remettre dans son univers et ainsi permettre aux jeunes lecteurs qui ne le connaissaient pas trop de s'y retrouver. Bonne lecture (mais allez quand même lire le "Batman, première année" ou encore "Batman, souriez" !)

Par , le

Les albums de la série BATMAN