Batman : White Knight

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Action

Comics

Super Heros

Thriller

Sortie :
ISBN : 9791026814368

Résumé de l'album Batman : White Knight

Ce soir là, Batman poursuit le Joker qui prend tout ça comme du grand spectacle. Il nargue le justicier et cela se finit, comme souvent, par un combat à mains nues. Mais cette fois là, Batman va peut être trop loin en faisant avaler une boite de médicaments non approuvés par la FDA et qui devaient être détruits. Tout cela a été filmé, le Joker reste un moment en soins intensifs et quand il se réveille, il n'est plus le même. Il se nomme Jack Napier et décide d'attaquer la ville, la police et Batman en justice ! Napier dit aimer Gotham. Il veut aussi rembourser sa dette, tout le mal qu'il a fait en tant que Joker. Il décide qu'il sera le Chevalier Blanc de Gotham...

Par Berthold, le 04/11/2018

Notre avis sur l'album Batman : White Knight

Batman : White Knight est la première publication à sortir de la nouvelle collection DC Black Label. C'est à Sean Murphy que nous devons ce nouveau comics qui risque de devenir un nouveau grand classique. Nous découvrons une nouvelle version de la relation Batman/Joker. Il faut aussi noter que ce récit ne fait pas partie de la continuité DC.

Sean Murphy réalise là un travail remarquable que ce soit au niveau du scénario ou du dessin. Son récit est très bien construit, tout tient la route jusqu'au bout, avec notre lot de surprises et de rebondissements, jusqu'à la dernière page ! Pour ma part, le final m'a fortement bluffé et conquis. Je ne m'attendais pas à cela.
Murphy fait une belle étude de comportement de Batman et de son rôle de justicier/protecteur de Gotham. Nous découvrons aussi que le lien entre le Dark Knight et les autorités de Gotham ne sont plus trop au beau fixe, suite à ce qu'il fait subir au Joker lorsqu'il l'appréhende, après une course poursuite assez spectaculaire et violente. Nous voyons que Batgirl et Nightwing sont les seuls qui, pour le moment, arrivent à canaliser la colère de Batman. Puis, nous assistons au changement du Joker qui redevient celui qu'il etait avant : Jack Napier ! Et c'est en tant que Napier qu'il vaut "sauver" Gotham, en faire ce qu'elle mérite vraiment d'être : une ville agréable à vivre. Pour cela, il a un plan qui implique qu'il enfreigne un peu la loi au départ. Il se fera aidé par Harley Quinn, et là aussi, une grosse surprise nous attend.
La confrontation entre le Batman et celui qui n'est plus le Joker est très bien détaillée. C'est une très belle étude de caractère de ces deux personnages que nous propose Sean Murphy. Cela éclaire une nouvelle piste sur leur antagonisme. De plus, outre cette étude psychologique, Batman : White Knight est aussi un très bon divertissement. Il n'y a aucun temps mort.

Sean Murphy est un grand dessinateur. Il le prouve à nouveau dans ces pages. L'artiste a un style propre, unique, qui donne de la force à son dessin, il donne un nouveau look au Batman, tout comme à Nightwing. Vous pourrez aussi admirer de somptueuses Batmobiles et nous découvrons que Murphy est un très bon illustrateur pour mettre en scène des voitures plus connues. Et avec tout ça, il nous entrâine en pleine poursuite automobile très spectaculaire.
Il faut noter qu'urban Comics sort aussi une version noir et blanc de ce récit où l'on peut apprécier à sa juste valeur le travail de Murphy. Pour la version couleur, l'artiste retrouve son complice de The Wake : Matt Hollingsworth. Lui aussi, fait un travail remarquable. Son talent de coloriste apporte énormément à l'ambiance et à l'atmosphère du récit.

A la fin de l'album, on peut admirer un sketchbook sur les travaux préparatoires de Sean Murphy et sur ses travaux de recherches autour des différentes couvertures de la série.

LA bande dessinée sur Batman à lire du moment. Un des meilleurs albums parus ces derniers temps, qui mérite sa place dans vos bibliothèques.

 

Par , le