Batman, Nightwalker

Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

URBAN COMICS

Collection :

Urban Link

Genre :

Action

Comics

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782381330105

Résumé de l'album Batman, Nightwalker

Il y a longtemps Bruce Wayne a eu 18 ans… A sa majorité, il a hérité de toute la fortune familiale, faisant de lui le plus jeune milliardaire de Gotham. Mais, en parallèle, commencent à émerger ses envies de justice, de faire de Gotham une ville plus sure ! Il rencontre alors la jeune Madeleine Wallace, qui vient d'être récemment emprisonnée à l'asile d'Arkham ! Elle fait partie des Noctambules, un groupe d'inconnus qui pillent les propriétés des plus riches, n'hésitant pas à tuer si besoin… Bruce veut en savoir un peu plus !

Par Fredgri, le 28/10/2020

Notre avis sur l'album Batman, Nightwalker

Adapté du livre de Marie Lu, ce one-shot nous propose de découvrir le jeune Bruce Wayne, au moment ou il hérite de la fortune de ses parents et qu'il découvre une vraie indépendance ! Tout de suite, il commence à s'intéresser à sa future vocation de justicier en poursuivant un véhicule suspect qui échappe à la police !

L'idée de Marie Lu, et donc du scénariste Stuart Moore, n'est en soi pas de réellement nous faire de grandes révélations, mais plutôt de se pencher sur la personnalité émergente de Bruce, de ce qui peut se deviner de sa carrière future en tant que Batman ! On l'observe donc commencer son enquête, chercher à percer les secrets de Madeleine, tandis qu'il passe du temps avec ses amis Dianne et Harvey (le futur Two-Face) ! Le jeune homme croit encore en la justice, il a des idéaux plein d'humanisme, il n'est pas encore devenu une machine froide et expéditive et c'est toute cette nuance qui va faire la différence et qui rend ce récit passionnant, au final !

Nous glissons donc dans un thriller assez haletant ou le jeune milliardaire se découvre justicier avant l'heure, il va lui même poser les questions à la suspect, sans deviner qu'il se fait mener par le bout du nez !
Mais l'intrigue n'est qu'un prétexte, encore une fois, sans pour autant être vide, loin de là. Les amis de Bruce sont très présents et apportent une véritable profondeur au récit, de même que la mystérieuse Madeleine qui ne se contente pas de préfigurer tous les malades qu'affrontera le Bruce adulte !!! Beaucoup de finesse dans l'écriture, dans l'intrigue, dans les portraits brossés devant nous et un dessin qui accompagne parfaitement les ambiances. D'autant que les choix colorés sont pertinents et intelligents !

Un one-shot qui devrait plaire aux fans de la chauve-souris, mais pas seulement !

Par , le