Batman : Gotham by Gaslight + DVD

Dessinateurs :




Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Comics

SteamPunk

Super Heros

Thriller

Sortie :
ISBN : 9791026814658

Résumé de l'album Batman : Gotham by Gaslight + DVD

1889. Bruce Wayne a hérité de la fortune de ses parents assassinés par un bandit, alors qu'il n'était qu'un enfant. Il revient dans la ville de Gotham après un périple en Europe.
Au même moment, un tueur frappe les prostituées de la ville, de la même façon que le fameux Jack l'éventreur qui a tué six femmes dans le quartier de Whitechapel à Londres. Bruce Wayne, malgré le soutien de l'inspecteur james Gordon, semble être le coupable idéal, comme le pense le commissaire Tolliver. C'est surtout que dans son emploi du temps, certaines nuits n'ont pas d'alibis. Il est vrai qu'une sorte de justicier masqué est apparu en ville ces temps ci. un justicier que l'on nomme Bat-Man...

Par Berthold, le 15/05/2018

Notre avis sur l'album Batman : Gotham by Gaslight + DVD

Cette nouvelle édition propose de retrouver deux des plus célèbres titres de la collection Elseworlds : "Gotham by Gaslight : an alternative history of the Batman" et "Batman : Master of the future", ainsi que le DVD "Batman : Gotham by Gaslight".

Ces deux histoires sont écrites par Brian Augustyn et la seconde fait suite à la première.
Le premier récit est le plus connu. Il a déjà été traduit en VF sous le titre Batman : appelez moi Jack ! en 1990 chez Comic USA puis en 2004 chez Rackham dans une version noir et blanc sous le titre Sanctuaire. Panini a proposé une autre édition en 2009, avec Master of the Future.
Urban Comics nous propose encore une nouvelle édition dans sa collection DC Deluxe et ils en profitent pour rajouter le DVD inspiré de la bande dessinée.

Le premier récit mêle donc le mythe de Jack L'éventreur et celui de Batman. Comme c'est le cas dans la collection Elseworlds, les auteurs placent l'histoire de Bruce Wayne dans un autre contexte et dans une autre époque. Ce récit est très bon, le mystère et le suspense sont bien maintenus. Et surtout, nous avons droit à des dessins de Mike Mignola bien inspiré. Cette période lui convient parfaitement.

Le second récit fait donc suite à cette aventure. Bruce Wayne a laissé le costume de Bat-Man. Mais l'apparition d'un certain Alexandre Leroi qui se proclame le Maître du Futur va le faire revenir sur sa décision. Là aussi, l'intrigue est prenante, le rythme soutenu et le suspense tient la route. Vous aurez droit aussi à un beau moment anthologique : le duel du Bat-Man et de Leroi à l'intérieur du dirigeable de ce dernier.
Coté graphisme, nous allons y retrouver une autre pointure du monde du comics : Eduardo Barreto qui signe de très belles planches aussi et reste dans la continuité du style imposé par Mignola.

Quand au film d'animation, je m'attendais à un peu mieux. Certes, il reste plaisant et efficace, mais le dessin ne s'inspire pas du style de Mignola, ce qui est fort dommage et du coup, le récit perd un peu de sa splendeur. Vous verrez aussi qu'il y a quelques différences avec l'oeuvre originale.

Si jusqu'ici, vous n'avez pas encore lu cette oeuvre mythique et légendaire du Dark Knight, période fin XIXème siècle, c'est l'occasion ou jamais. N'hésitez pas à faire cette visite de Gotham au XIXème siècle.

 

Par , le