BATMAN : DARK KNIGHT #1 Résurrection

voir la série BATMAN : DARK KNIGHT
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

ZENDA

Genre :

Comics

Roman Graphique

Sortie :
ISBN : 2876870185

Résumé de l'album Résurrection

Gotham : cela fait 10 ans que le Batman n'a plus fait une apparition, qu'il semble avoir pris sa retraite. A moins qu'il ne soit mort.
Auourd'hui, une forte canicule frappe la ville.
Douze ans après avoir été arrêté par le Batman et placé dans l'asile Arkham, Harvey Dent a subi une opération qui lui a rendu son visage,  ce grace à l'aide financière de Bruce Wayne  et il semble être en voie de guérison. Sa libertée est à l'ordre du jour.Un gang nommé les Mutants sèment la terreur
Bruce Wayne, quandà lui, semblait avoir vaincu ses démons. Il profitait de sa vie de millionnaire mais voilà, aujourd'hui, quelque chose semble vouloir revenir. Quelque chose qu'il avait laissé depuis 10 ans.
Alors qu'un énorme orage va s'abattre sur la ville, le protecteur de Gotham va aussi faire son retour !

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Résurrection

Batman : Dark Knight.
Qui n'a pas encore entendu parler d'une des oeuvres maîtresses de Frank Miller et qui depuis 1986, à l'instar des Watchmen de Moore et Gibbons a révolutionné le monde du comics et qui à ce jour, n'ont jamais été égalé?
En 1987, les éditions Aedena dans sa collection BD US, nous en proposeait une première version disponible en 2 tomes de 94 et 92 planches.

En 1989, ce sont les éditions Zenda qui vont le proposer en 4 tomes.
Ce premier volume nous propose d'assister au retour de Batman, 10 ans après avoir pris sa retraite. Miller laisse monter la tennsion dans sa narration, à l'instar de cette canicule et de cet orage imminent qui va frapper la ville. Je odis biena vourque rarement une oeuvre de ce genre n'a su faire sentir cette tension, cette canicule par l'écriture ou le dessin. On sent qu'il fait chaud, on sent qu'il va se passer quelque chose. Et par une magnifique "splash-page", on assite au retour du héros ! Le batman dans toute sa puissane et malgré l'age est là. On a assisté auparavant à la "torture" intérieur qui minait Bruce Wayne. D'ailleurs, on a droit au tramatisme qu'a subi Bruce jeune lors de la mort de ses parents ou encre comment il trouva la grotte qui servira plus tard pour la Bat-cave. Les personnages principaux, Jim Gordon et Alfred sont toujours là. On voit aussi que Clark Kent n'est pas loin grace à un message téléphonique ainsi que Selina Kyle. on apprend que Dick Grayson et Brucene se parle plus depuis 7 ans. Et qu'il arriva quelque chose de dramatique à Jason Todd (le second Robin qui fut tué par  le Joker dans A death in the family et qui depuis la saga Hush a fait son retour); On retrouve aussi Harvey Dent qui semble être guéri et nous croisons le Joker enfermé à Arkham. La ffaçon dont Miller traite le Joker est assez intéressante : il lui donne un air éffeminé, il semble être "gay". t deplus, le retour de Batman semble me sortir de sa torpeur.
Une scène spactaculaire dans cette album outre le retour du Batman est l'attaque des deux tours jumelles de Gotham avec les hélicoptères. Il faut voir là aussi, la "splash'page" où le Batman est accroché parun filin à un hélicoptère.
Cet oeuvre va révolutionner l'univers du comics et du Batman. Elle va lui donner un ton plus sombre, plus adulte et relancer l'interet pour ce héros.
D'ailleurs, en 1989, Tim Burton sortira une version cinématographique de Batman avec Michael Keaton dans le role du Dark Knight et ack Nicholson dans celui du Joker, s'inspirant un peu de l'oeuvre de Miller et qui sera un des plus gros succès du cinéma.
Mais nous n'avons pas encore fini de parler de l'oeuvre Batman : Dark Knight, nous allons y revenir avec les trois tomes suivants.
A suivre...

Par , le

Les albums de la série BATMAN : DARK KNIGHT