Batman, curse of the white knight

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Action

Comics

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9791026829010

Résumé de l'album Batman, curse of the white knight

(Batman Curse of the White Knight 1 à 8 + Batman White Knight presents : Von Freeze)
Malgré ses actions en faveur de la ville, Jack Napier est de nouveau derrière les barreaux, il est redevenu le Joker et ce dernier ne tarde pas à s'échapper avec la ferme intention d'abattre une bonne fois pour toute Batman ! Pour cela, il s'associe avec ceux qui se font secrètement appeler "l’élite de Gotham". Ils ramènent Jean-Paul Valley, alias Azrael, afin qu'il aille affronter le héros. En parallèle, Bruce Wayne doute de lui, de ses engagements, toutefois, malgré les secrets qui se révèlent à lui, il va tout faire pour libérer la ville de cette nouvelle menace !

Par Fredgri, le 23/01/2023

Notre avis sur l'album Batman, curse of the white knight

Si cette fameuse collection Urban Nomad s'avère être suffisamment rentable pour continuer l'aventure, qu'elle semble avoir trouvé son public et convaincu quelques réticents, elle ne cesse néanmoins d'intriguer par son format, par ses propositions axées majoritairement vers du vertigo, loin des premières intentions qui prônaient une accessibilité dirigée vers les lecteurs de mangas.
Toutefois, c'est aussi le moyen pour ramener un peu de Batman dans la balance, après tout, le héros reste encore la grosse machine à Euro d'Urban, ça serait dommage de ne pas jouer aussi cette carte !

Fort du succès de Batman White Knight, Sean Murphy revient nous raconter la suite de cette version alternative du héros de Gotham ! Nous l'avions laissé, à peine remis de son affrontement avec le Joker/Jack Napier, la tête pleine de doutes sur ses engagements, sur ce qu'il faudrait vraiment faire pour le bien de la ville. Et même s'il a révélé qui il était à Gordon, il sait qu'il faudrait certainement aller encore plus loin…
Murphy pointe donc du doigt les véritables engagements du héros et les limites qu'il peut y avoir entre la justice et le travail d'un vigilant qui agit en marge des lois…

Loin d'être une simple suite, cette nouvelle histoire s'inscrit complètement dans la continuité de la précédente, laissant deviner un projet bien plus global qui s'est depuis confirmé avec d'autres suites !
En tout cas, on est à nouveau séduit par la qualité de l'ensemble, qu'il s'agisse de l'écriture comme des planches absolument magnifiques (même celles de Janson, quelque peu fatigué, tout de même). Murphy propose un portrait réellement très fin, Batman/Bruce Wayne y apparait plus sensible, plus émouvant aussi, tout en restant le héros solidement campé sur ses pattes. Mais c'est intéressant de voir ses interactions avec la jeune Barbara Gordon, avec Dick Grayson, avec le commissaire, avec Harley, tous se rendent bien compte que le problème dépasse largement le simple concept de la double identité, qu'il est question de la ville, d'une multitude d'employés, Batman est un symbole, le fragiliser risque d'être le début d'une glissade générale vers le chaos… !

La vision que nous propose donc Murphy est des plus pertinentes, car elle met en avant un héros qui décide de s'assumer pleinement et pour une fois de mettre son action au second plan pour davantage penser à la ville et ceux qui lui ont fait confiance jusque là !

Certainement l'un des projets Batman les plus enthousiasmants. Sean Murphy montre qu'il maîtrise parfaitement son sujet, qu'il ne compte pas s'enfermer forcément dans une approche sombre, même s'il glisse dans l'ultra violence. Toutefois, il ouvre des pistes pour la suite, des idées constructives assez passionnantes qu'il va falloir surveiller !

Confirmant le ton résolument adulte, voir "mature" de la collection Nomad, ce tome se dévore d'une traite. Très conseillé !

Par , le