BASTIEN VIVES #1 Le jeu vidéo

voir la série BASTIEN VIVES
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Shampooing

Genre :

Humour

Humour Noir

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782756028583

Résumé de l'album Le jeu vidéo

Entrée dans l'univers des gamers et autres amateurs de jeux vidéo. Ici, toute une panoplie de gens sont passés en revue : ça va des potes jouant en réseau et qui passent leur temps à se chambrer, au mec qui essaye d’initier sa copine à la console, en passant par les combats sanguinaires entre le papa et le fiston… Personne n'y échappe…

Par Placido, le 13/02/2012

Notre avis sur l'album Le jeu vidéo

Déjà un nouveau Vivès ? Décidément il ne s'arrête pas. Bon, ce coup-ci, il ne s'agit que d'une édition sur papier de posts initialement parus sur son blog. Le jeu vidéo voit donc le jour dans la très chouette collection Shampooing, avec tout de même son petit lot d'inédits. Et ce qui mérite d'être préciser, c'est qu'en plus d'être prolifique, le monsieur ne se plante quand même pas souvent.

Car Le jeu vidéo est une fois de plus une réussite et dévoile une nouvelle facette de l’auteur qui n’avait encore pas directement touché à la BD humoristique. Mais au final, je ne sais pas vraiment si j’ai apprécié cette BD pour son "humour". Et les scènes les plus légères, simplement drôles, ne sont pas celles que je retiendrais… Non, je crois que ce qui m’a scotché une fois de plus, c’est la justesse de l’auteur dans les dialogues et les réactions des personnages. Bastien Vivès a bien évidemment dû squatter pas mal les salles de jeux et de fait les manettes et multiples joysticks des consoles, mais il a également dû être un sacré observateur. Et pas seulement dans les salles de geeks, mais aussi dans les chambres des gosses ou sur le canapé du salon!

C’est cette justesse de ton et de sentiments que l’on connaît bien qui fait la force de cette BD. Et oui! On se reconnaît parfaitement dans cette BD, même les plus novices je pense, car on a tous eu à un moment donné un copain qui avait une console chez lui et dont on ne voulait pas lâcher prise, même quand la maman nous disait d’aller profiter du soleil dehors…

Et puis le petit bonus, c’est que la référence dans cette BD, ce n’est pas WoW ou Les Sims, c’est Street Fighter! Ryu, Monsieur Bison et Shun-Li! Des personnages universels sur lesquels on s’est forcément niqué les pouces un jour ou l’autre…

Côté dessin, par contre, c’est clairement expédié (il s’agit à la base d’un blog). Les dessins sont d’ailleurs régulièrement identiques sur plusieurs pages et on ne retrouve que très peu de variations, l’auteur se concentrant essentiellement sur les dialogues. Mais malgré tout, ça fonctionne assez bien.

Sans forcément être hilarant de bout en bout, Bastien Vivès fait une fois de plus démonstration de son talent pour comprendre et relater les petites scènes du quotidien, en y apportant un petit décalage charmant… Conseillé autant aux ultragamers qu’aux gens à qui le mot « stick » ne veut pas dire grand-chose…

Par , le

Les albums de la série BASTIEN VIVES

Nos interviews liées

Bastien VIVES avec amour et amitié

Sceneario.com : Bastien, voici Amitié étroite ton nouvel album chez KSTR. Qu'est ce qui fait que tu te lances sur une histoire comme celle que tu as écris?
Bastien Vives : tout d’abord j’avais envie de parler du mythe de la relation amicale fille-garçon. Puis de retourner à une ambiance plus proche de elle(s) avec des personnages qui existent, qui ont une identité.


Sceneario.com : ce sont des évènements de ta vie qui te font écrire ?
Bastien Vives :
non pas forcément, on va dire que les sentiments, et les choses dans lesquels j’ai envie de me plonger sont liés à l’esprit du moment, par exemple actuellement je raconte une histoire avec des armées romaines, car l’épique me passionne au plus au point en ce moment.


Sceneario.com : alors fiction ou réalité ? Quelle est la part de réalité dans tes histoires ?
Bastien Vives :
certaines situations sont inspirées de moments vécus, ensuite tout est romancé, au niveau des attitudes et des réactions, des regards [...]

Lire la suite ›

Bastien Vivès, suite à la parution de Le goût du chlore chez KSTR

Sceneario.com : Bonjour ! Pourriez-vous vous présenter en quelques mots et nous rappeler dans quelles conditions Chanmax (le pseudo sous lequel vous avez signé Poungi la racaille) a laissé la place à Bastien Vivès ?

Bastien Vivès :
Bonjour ! Je m’appelle Bastien Vives, j'ai 24 ans, je mesure 1m76, je suis brun, yeux marrons, j’aime le sport, le cinéma, la musique et rigoler entre amis. J’avais utilisé le pseudo Chanmax, car lorsque j’avais fini le premier Poungi cela m’était apparu comme une évidence de prendre un pseudo débile, et ensuite quand j’ai fait ma première BD je suis revenu à mon vrai nom, ce qui m’est apparu aussi comme une évidence !!!

Sceneario.com : Votre actualité, c'est Le goût du chlore... Comment vous est venue cette idée de scénario et quelle est la part autobiographique de ce récit ?!

Bastien Vivès :
J’ai écrit cette histoire en juin 2007 durant Hollywood Jan et tout est allé très très vite car suite à certains évènements, il fallait que je m’occupe [...]

Lire la suite ›