Basketful of heads

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Comics

Horreur

Thriller

Sortie :
ISBN : 9791026821168

Résumé de l'album Basketful of heads

(Basketful of heads 1 à 7)
June vient retrouver son copain Liam afin de l'aider à faire ses valises après son emploi saisonnier au sein de la police locale. En même temps, quatre prisonniers viennent de s'enfuir pas très loin, tandis que la région subit un violent ouragan qui coupe toutes les lignes téléphoniques. Obligés de rester garder la maison du shérif, June et Liam se rendent compte que les prisonniers échappés se sont introduits dans la maison. Liam force June à aller se réfugier à l'étage. La jeune fille réussit à neutraliser l'un des intrus en lui coupant la tête à l'aide d'une antique hache viking, à priori magique. Ainsi, même s'il est décapité, l'homme peut lui parler… Commence pour June une nuit infernale ou, à la recherche de Liam, elle va progressivement découvrir tout ce qui se trame autour de cette histoire d'évasion…

Par Fredgri, le 06/04/2021

Notre avis sur l'album Basketful of heads

On commence à bien connaître Joe Hill maintenant, le fils de Stephen King s'est en effet fait un nom grâce à Locke & Key, puis avec des mini-séries comme The Cape. Il a dorénavant son propre label chez DC: Hillhouse, ou il peut encadrer les projets qui lui tiennent à cœur, qu'il soit ou non aux commandes !
Et c'est justement le cas de Basketful of heads, aux côtés du dessinateur Leomacs ! Un brillant récit horrifique qui nous prend aux tripes du début à la fin !

Joe Hill nous entraîne donc en 1983, dans le Maine, sur l'île de Brody. Nous découvrons le récit en même temps que la jeune June qui vient retrouver son petit ami Liam. Un début plutôt classique qui laisse imaginer, bien évidemment, que les évènements vont rapidement se précipiter… Assez adroitement, le scénariste ne s'empêtre pas dans les explications tout de suite, il installe le cadre, les personnages sans perdre son temps à chipoter. Une héroïne avec du caractère, un jeune flic saisonnier, un shérif aux apparences plutôt sympathiques, une île facilement isolable, des prisonniers échappés et une étrange hache nordique… Le reste du récit va donc se développer autour de la jeune fille qui va devoir se débrouiller seule pour retrouver Liam, tout en affrontant un par un chaque personne impliquée dans cette histoire, avec son arme à la main, bien résolue à ne pas se laisser faire !

L'intrigue est haletante, on a du mal à ne pas tout lire d'un bloc, tellement le suspense est adroitement dosé, avec ce qu'il faut de rebondissements, de révélations. C'est excellent ! Joe Hill connait bien son boulot, Leomacs aussi, il cadre magnifiquement bien chaque scène, chaque plan, avec ce qu'il faut d'expression, de jeu de lumière. Du très beau travail !

Il en résulte un album captivant qui ne laisse absolument pas indifférent.

Si vous aimez les bon scénario, bien fluides, avec une touche d'horreur, alors n'hésitez plus, jetez vous sur Basketful of heads !

Par , le