BAKER STREET #Int. All you Need is Holmes

voir la série BAKER STREET
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Humour

Intégrale

Parodie

Policier

Sortie :
ISBN : 9782413000280

Résumé de l'album All you Need is Holmes

Londres, le 221B Baker Street ou vit le plus célèbre détective du Royaume-Uni Sherlock Holmes, et de son fidèle assistant, le Docteur Watson. Grâce à la bonne cuisine de Madame Hudson, les deux hommés déjouent tous les plans de ceux qui veulent s'en prendre aux intérets de la Couronne et surtout contrer le Napoleon du Crime : le professeur Moriarty  ! Holmes et Watson peuvent aussi compter sur l'aide de l'incroyable inspecteur Lestrade !

Par Berthold, le 28/12/2017

Notre avis sur l'album All you Need is Holmes

Cette intégrale reprend : "Sherlock Holmes n'a peur de rien", "Sherlock Holmes et le Club des Sports Dangereux", "Sherlock Holmes et les hommes du Camellia", "Sherlock Holmes & l'Ombre du M" et "Le Cheval qui murmurait à l'oreille de Sherlock Holmes".

Baker Street
est l'une des meilleures séries consacrées aux héros imaginés par Sir Arthur Conan Doyle : Sherlock Holmes & Watson. Et son originalité vient de son humour (british ?) et de cette pointe de parodie !

Veys et Barral s'amusent avec la légende et nous offrent de très bons moments. Les gags fusent à chaque case pour notre plus grand bonheur. Il y a du comique de répétition, de situation. Certains personnages passent pour de véritables guignols, comme ce pauvre Lestrade. Les deux auteurs jouent avec les légendes des personnages. Le docteur Watson étant adulé par le peuple écossais pour avoir insulté (mais c'est pas lui) la reine d'Angleterre. Holmes étant souvent jaloux du succès de son associé. Avec Moriarty, ils passent pour des gamins capricieux qui ne peuvent pas se voir et entendre le nom de l'autre. Cela donne de grands moments !
Veys fait aussi des allusions à d'autres oeuvres que je vous laisse découvrir par vous même. C'est jouissif.

Le dessin de Barral est très efficace. Les personnages ont des gueules, ils sont très expressifs. C'est rythmé, cela fonctionne bien. Tout est réussi, il n'y a rien à redire. Barral fait vraiment un travail remarquable et honorable.

Si vous n'avez pas encore eu la chance de lire cette série, qui reste un excellent remède pour la bonne humeur et vous faire dérider les zygomatiques, procurez vous cette Intégrale !

Et comme dirait notre grand détective : " God Shave the Queen" !

 

Par , le

Les albums de la série BAKER STREET

Nos interviews liées

Questions à Olivier Taduc et Nicolas Barral pour Mon pépé est un fantôme

Sceneario.com : Bonjour Nicolas, Bonjour Olivier. Même pas un an après la sortie du premier tome de Mon pépé est un fantôme vous voici de retour avec cette seconde saison. Mais avant toute chose, pouvez-vous vous présenter ? Quel a été votre parcours ? Quelles ont été vos influences ?
Nicolas Barral : Après un BAC littéraire, j’ai passé un an à l’atelier BD des Beaux-Arts d’Angoulême où j’ai croisé Christophe Gibelin qui, quelques années plus tard, devait signer le scénario des Ailes de Plomb. A partir de 1991, j’ai fait mes premières armes dans la presse jeunesse et à Fluide Glacial jusqu’en 1996 où j’ai publié mon premier album chez Delcourt. Parmi les gens qui m’ont donné envie de faire ce drôle de métier, je place en tête de liste Goscinny, Uderzo et Morris, sans oublier Hergé, qui correspondent à mes lectures d’enfance et ont influencé la partie humoristique de mon travail [...]

Lire la suite ›