BABY POP #2 Tome 2/2

voir la série BABY POP
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KUROKAWA

Genre :

Humour

Manga

Shojo

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782351421093

Résumé de l'album Tome 2/2


Toujours excédée par la cohabitation avec ce beau-père que le destin lui a imposé, Nagisa n’en était plus à sa première réaction du style : "Je ne peux plus vivre avec toi, je ne rentrerai pas ce soir !" Or, un jour, partie chez une amie pour travailler une pièce de théâtre intitulée L ‘enlèvement après avoir affirmé qu’elle préférerait être kidnappée plutôt que de devoir rentrer, Nagisa a véritablement été la victime d’un rapt ! Lorsque Ryu a été contacté par les ravisseurs, trouvant dans la situation des similitudes avec le scénario de la pièce L’enlèvement, il n’a pas pris ses interlocuteurs au sérieux. Enfin, jusqu’à ce que le doute l’envahisse et qu’il finisse par agir...

Ensuite, désireux de voir Nagisa le regarder comme un père, Ryu lui a proposé des "vacances en famille". Eux deux, quoi ! Le problème. C’est qu’il s’était trompé dans la réservation de l’hôtel et que c’est vers un "Love Hotel" qu’ils ont dû se rabattre !!!

Yutaka est plus tard revenu d’Angleterre. Le hic, c’est qu’à son bras, il y avait une certaine Charlotte, ce qui n’a pas plu à Nagisa. Forcément...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Tome 2/2


Ce second volume est meilleur que le premier. L’humour y est sans doute plus présent et surtout, on y voit mieux Ryu essayer de "conquérir" sa fille, de trouver à ses yeux la place du père qu’il souhaiterait être pour elle, avec toutes les maladresses que cela peut engendrer, mais aussi les surprises qui font aller les choses dans le bon sens.

On aime beaucoup, donc, les quatre épisodes de ce tome 2. Celui du rapt, celui du love hotel, celui du retour de Yutaka, mais aussi le dernier, important, qui "boucle la boucle", où Ryu revient sur son passé et sur sa relation avec la mère de Nagisa.

Humour et violons... Efficace !

Efficace au point que lorsqu’arrive l’histoire bonus (Triangle House, qui, du reste, est intéressante, liant relations amoureuses et suspense meurtrier), on se fait la remarque que cette histoire est peut-être un peu trop longue et que Baby Pop aurait pu, à la place, continuer ne serait-ce qu’une historiette de plus !

C’est en tout cas un tome 2 qui termine le diptyque de belle manière. Les amatrices et amateurs de shojô et de josei humoristique apprécieront pleinement !
 

Par , le

Les albums de la série BABY POP