AYAKO, L'ENFANT DE LA NUIT #1 Volume 1

voir la série AYAKO, L'ENFANT DE LA NUIT
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Drame

Manga

Seinen

Sortie :
ISBN : 9782413039365

Résumé de l'album Volume 1

Sous sa couverture de photographe, Jin travaille en fait pour un mystérieux Mr Kinjo qui lui demande de faire pression sur ses adversaires. C'est ainsi que Jin se retrouve dans son village natal afin de contrecarrer les plans d'un homme d'affaire qui veut stopper des travaux routiers ! Mais, en revenant chez ses parents, Jin découvre surtout les terribles secrets qui se cachent dans sa famille, les véritables origines de la jeune Ayako, sa nouvelle petite sœur qu'il rencontre pour la première fois, le pacte secret que son frère à scellé avec leur père…

Par Fredgri, le 14/02/2021

Notre avis sur l'album Volume 1

Ayako fait partie des œuvres plus matures d'Osamu Tezuko, après la transition de la fin des années 60.
Kubu Kurin décide de moderniser le ton de l'histoire originale. Ainsi, Jin n'est plus un espion tout juste sorti d'un camps de prisonnier, mais un homme de main qui doit gérer une vague histoire de concurrence commerciale. La famille est toutefois l'élément central du récit et plus particulièrement les secrets qui se dévoilent progressivement autour du comportement du père, manipulateur, obsédé sexuel et immonde crapule qui n'hésite pas à abuser de tous et de toutes…

C'est une histoire réellement troublante, car, pour le coup, Kubu Kurin est nettement plus démonstratif que Tezuka, avec un style plus réaliste aussi. Du coup, il rajoute un filtre voyeur assez malsain qui manque de subtilité et qui évoquerait presque quelques Hentaï. Car si les drames incestueux de cette cellule familiale viennent vite troubler le doux équilibre de ce retour aux sources, Jin comprends rapidement que le silence est devenu la règle pour tous…

Ce premier volume met en place les cartes, installe le malaise, ainsi que Jin comme héros malgré lui d'une situation ou il va devoir prendre des décisions. L'ambiance est donc très tendue et intrigante, d'autant que l'auteur insiste beaucoup sur les éléments périphériques et peut-être un peu moins sur le remous psychologiques qui peuvent animer ces personnages !
Néanmoins, le scénario fonctionne plutôt bien aussi, c'est complexe, avec pas mal d'interactions entre les uns et les autres, on s'attache à la petite Ayako, à sa demi-sœur Ryôko, Nanako… On s'interroge sur la direction que va prendre l'histoire…

Je vous conseille en parallèle de relire le Ayako de Tezuka, histoire de revenir un peu aux sources !

En attendant, une série qui a le mérite de ne pas laisser indifférent !

Par , le

Les albums de la série AYAKO, L'ENFANT DE LA NUIT