Au revoir Là-haut

Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

RUE DE SEVRES

Genre :

Adaptation

Drame

Guerre

Historique

Sortie :
ISBN : 9782369811992

Résumé de l'album Au revoir Là-haut

1918. Dans une tranchée française, le lieutenant Pradelle espèrait finir la guerre comme capitaine., mais sa carriere semble finie. Les soldats attendent tranquillement que tout se termine.
Le lieutenant decide d'envoyer deux hommes en patrouille pour voir ce que font les allemands. Malgré leur réticence, il choisi Grisonnier et Thérieux qui n'ont donc d'autres choix que d'obéir. Ils sont abbattus quelques minutes plus tard.
A l'aube, les français se lancent à l'assaut pour les venger. La bataille fait rage, le soldat Albert Maillard découvre les corps de ces deux compagnons, il constate qu'on leur a tiré dans le dos. Il comprend que c'est Pradelle le responsable, pour que ses hommes soient énervés et se lancent à l'attaque. Pradelle le surprend et, d'un coup de pied, le balance dans un trou d'obus ou une explosion l'enterre vivant. Son ami, Edouard Pericourt vient le secourir et le ramène au camps. Ou moment ou il reprend connaissance, Maillard a juste le temps de voir son camarade touché par un éclat au visage. Péricourt est dorénavant défiguré, il ne veut plus rentrer chez lui. Albert l'aide alors à changer d'identité..

Par Berthold, le 29/11/2017

Notre avis sur l'album Au revoir Là-haut

A la base il s'agit d'un roman écrit par Pierre Lemaitre, qui a reçu le Prix Goncourt. Le livre a connu depuis, un très beau succès en librairie.

En novembre 2017, Albert Dupontel propose sa propre adaptation du roman, le film a lui aussi très bien marché. Dupontel a d'ailleurs changé le final, et cela fonctionne très bien aussi.

Mais déjà, en 2015, il y a eu cette adaptation très réussie en bande dessinée. Le fruit d'une collaboration entre Pierre Lemaitre et Christian de Metter.
De Metter rend une copie parfaite, l'album marche à la perfection et fait bien ressortir les moments forts du roman.
Cela débute par cette dernière bataille avant la fin de la guerre où Maillard et Péricourt voient leur vie définitivement changer. Edouard Pericourt est défigué, devient une gueule cassée et fait savoir à son ami, Mailard, qu'il ne veut surtout pas rentrer chez lui. Il est très marqué par sa blessure et consomme pas mal de morphine, au depart pour freiner la douleur, mais progressivement c'est pour son "bien-être". Maillard s'occupe de lui. Quand à Pradelle, nous voyons qu'il n'a pas oublié les deux soldats, témoins de l'ignominie don't il a été l'auteur. Mais, il arrive à tenir Maillard sous silence. Leur destin reste quand meme bien lié.
Nous découvrons comment les deux hommes montent leur escroquerie pour s'en mettre plein les poches.
Ce récit est riche en rebondissements et autres surprises. Il rend honneur à ses soldats demobilisés, abandonnés, marqués par les batailles, qui tentent de survivre au lendemain du conflit. Le récit de Pierre Lemaitre est d'une grande richesse, il nous propose une grande histoire au final inoubliable.

Le graphisme de De Metter nous replonge d'entrée dans les tranchées, dans l'horreur de la guerre. Il nous éblouit par sa reconstitution du Paris de l'époque, nous offre de belles scenes, met en scène quelques personnages cocasses comme l'agent du gouvernement qui mène son enquête sur les affaires de Pradelle. Les couleurs sont superbes.

Cette adaptation est une totale réussite. Un roman graphique qui s'ouvre sur une belle preface de Philippe Torreton.
Au revoir Là-haut mérite toute votre attention. Que ce soit le roman, le film ou la bande dessinée, cela reste un chef d'oeuvre qu'il faut avoir dans toutes bonnes bibliothèques.
Une oeuvre de divertissement, certes, mais une oeuvre forte !

 

Par , le