ATALANTE #4 L'envol des Boréades

voir la série ATALANTE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Fantasy

Mythologie

Sortie :
ISBN : 9782302003668

Résumé de l'album L'envol des Boréades

Jason demande au roi de Salmydessos de lui fournir quelques rations de nourriture, mais le roi lui explique que cela ne va pas être possible. Une horde de harpyes attaque la ville et lui vole ses provisions, conduisant presque la cité à la famine. Jason propose donc de régler le problème des harpyes.
Le jour où elles attaquent la cité, Jason et ses Argonautes les accueillent sous une pluie de flèches. Le combat va vite se terminer, excepté que Calaïs et Zété, les fils de Borée veulent aussi montrer leur bravoure et dans le feu de l'action, ils sont capturés par les harpyes. Jason ne peut les abandonner, ni laisser la cité sans défense.
Atalante et Héraclès vont partir à leur recherche, aidés pour cela par Nikès, la biquette. Elle doit les conduire sur l'île des chevaux sacrés de Zeus, car ce sont les seules montures qui pourront les conduire au pays des harpyes.

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album L'envol des Boréades

Ah, il était attendu ce tome de la série Atalante. Cela faisait un bon moment que Crisse ne nous avaient pas donné des nouvelles de la guerrière et de ses compagnons, les Argonautes.

Mais pour cette nouvelle aventure, Crisse a prévu plusieurs parties. Mince, j'espère qu'il ne faudra pas attendre trop longtemps pour avoir la suite car cette aventure est des plus prenantes.
L'auteur ne nous laisse que peu de répit entre les différentes épreuves. Il va nous faire croiser plusieurs créatures de la mythologie comme les Gorgones, la Chimère, des chevaux volants, tout comme un taureau ailé nommé Andros (d'ailleurs, Crisse se permet quelques pointes d'humour là dessus, vous verrez). C'est vrai que l'humour n'est pas oublié surtout du côté de Calamitos ou Nikès, la biquette avec Héraclès qui ne rêve que d'essayer sa massue sur sa tête.
Là aussi, Crisse nous montre que les mortels sont souvent les jouets des dieux.

L'auteur n'a pas perdu la main côté dessin. Il est toujours aussi talentueux. Je trouve d'ailleurs qu'Atalante est son œuvre la plus aboutie. Les couleurs de Fred Besson sont assez lumineuses et mettent en avant le graphisme de Crisse.

Ce nouveau tome devrait ravir tout le monde, petits et grands, et nous n'avons plus qu'à espérer que le prochain tome ne mette pas autant d'années à venir.

Par , le

Les albums de la série ATALANTE