ASTONISHING X-MEN #51 Les règles du jeu

voir la série ASTONISHING X-MEN
Dessinateurs :




Scénaristes :





Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Comics

Presse

Super Heros

Sortie :

Résumé de l'album Les règles du jeu

Les membres de X-Force ont vaincu Risman. Il faut qu'ils aident Rahne Sinclair et Warren Worthington III, suite à ce qu'ils ont subi. Mais ils n'auront pas vraiment le temps de trouver une solution : une nouvelle menace fait son apparition.

80 ans dans le futur.
Layla Miller est toujours internée dans le Camp d'internement mutant de Sheepshead Bay à Brooklyn. Depuis un moment elle se tient debout près du grillage, attendant quelque chose. Les gardes se posent des questions et prennent des paris sur le moment où elle bougera. S'ils savaient ce qui les attend...

Par Berthold, le 17/08/2009

Notre avis sur l'album Les règles du jeu

Ce nouveau numéro d'Astonishing X-Men commence par la publication de deux récits tirés de Astonishing X-Men : Ghost Boxes #1.
Ces deux histoires sont écrites par Warren Ellis et permettent de retrouver deux dessinateurs de grands talents : Alan Davis et Adi Granov. Warren Ellis nous raconte les agissements de l'agent X-13 sur d'autres Terres. La version steampunk des X-Men par Adi Granov est des plus impressionnantes à voir. On aimerait bien que les auteurs développent un peu plus cet univers là.

Coté X-Force (X-Force#7), les scénaristes nous invitent à découvrir les nouveaux dangers qui pèsent sur les mutants. J'ai bien aimé le final de cet épisode qui relance le suspense. Mike Choi fait du bon boulot côté dessin et reste dans l'esprit de Crain.
Avec X-Factor : Layla Miller#1, nous allons retrouver la jeune fille coincée dans le futur et ce qu'il va lui arriver. Dans ce récit, vous retrouverez un ancien X-Man et sa fille. L'histoire est pas mal et tient bien la route.
Bon, et puis, il y a les Exilés avec l'Annual 1, où l'équipe des Exilés affronte les premiers membres des Exilés. Ce n’est pas très bon comme récit et il n'y a que les aficionados qui y trouveront leur bonheur. Je trouve ça long à lire, poussif
 et ennuyeux malgré un bon graphisme.

Ce numéro vaut surtout pour le récit d'Astonishing X-Men : Ghost Boxes#1 avec les magnifiques planches d'Adi Granov. A découvrir !

Par , le

Les albums de la série ASTONISHING X-MEN