ASTONISHING X-MEN #63 Grandeur et décadence

voir la série ASTONISHING X-MEN
Dessinateurs :




Scénaristes :






Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Comics

Super Heros

Sortie :

Résumé de l'album Grandeur et décadence

X-Force revient du futur et essaie de retrouver le moment où ils ont quitté le présent. Une partie de l'équipe devait sauver quelques mutants de la reine Lépreuse.

Cable et Hope - quant à eux - sont toujours quelque part dans le futur. Mais ils ont été séparés et Cable subit un assaut du virus qu'il a en lui.

Daken tente de redorer son image. Il a vu qu'Osborn a manigancé quelque chose pour cela. Mais le fils de Logan va adopter une autre position...

 

Par Berthold, le 05/09/2010

Notre avis sur l'album Grandeur et décadence

Avec ce nouveau numéro d'Astonishing X-Men, le lecteur rentre de suite dans le vif du sujet avec l'épisode de X-Force 17. Actions et violences font bon ménage dans ces pages. C'est vrai que c'est bien violent et que ce n'est pas à mettre entre toutes les mains. Ca découpe, ça tue, ça flingue, ça dézingue, ça massacre, c'est du X-Force, quoi. L'intrigue fait suite à ce que nous avons pu lire précédemment et c'est toujours aussi prenant.

Avec Cable 17, nous allons faire un tour dans le futur où le héros tente de retouver Hope avec, toujours, Bishop aux trousses. C'est  intéressant comme intrigue tout de même.

Humour noir et violence aussi pour Dark Wolverine 80. Way et Liu nous concoctent une bonne intrigue qui saura vous séduire.  Le personnage de Daken semble bien inspirer les auteurs. 

Bon, finissons avec X-Factor 45 où nous  suivons deux intrigues : l'une dans le futur, l'autre dans le présent. L'une est bien, l'autre un peu moins. Peter David n'est pas toujours au top côté scénario. J'ai parfois du mal à m'interesser à certains des personnages comme Rictor et Shatterstar. Facteur X n'est pas indispensable je trouve. Si Panini Comics la supprimait de ses publications, cela ne me dérangereait pas...

 

Par , le

Les albums de la série ASTONISHING X-MEN