ASSASSIN #2 Tu ne survivras point

voir la série ASSASSIN
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Secrets du Vatican

Genre :

Fiction

Historique

Sortie :
ISBN : 9782302019515

Résumé de l'album Tu ne survivras point


En octobre 1935 à Berlin, Hitler est désormais détenteur du secret haschichin de la résurrection pour l'avoir dérobé via Himmler, Eckart et sa bande de tueurs, à Sâhir, Lawrence et le conservateur de musée Herbert Shaw. Aussi, considérant la toute puissance montante dont bénéficie le dictateur qui ne manque pas de créer l'ordre des Phénix, il devient nécessaire pour les trois hommes de l'assassiner. Mais l'affaire est délicate car, d'une part, le trio est connu des allemands et d'autre part le chancelier, qui maîtrise le secret de la résurrection, va devoir être tué plusieurs fois. Lors de l'opération, Sâhir se retrouve face à Hitler mais ne peut atteindre son but, car ce dernier est un multi portes. De fait, les représailles ne se font pas attendre si bien que Lawrence, Sâhir et Saw doivent fuir, non sans avoir, au préalable, retrouvé les traces d'Audrey, l'ancienne assistante du conservateur, qui est à l'origine de la découverte de la prière haschichin qui ramène à la vie. Nul ne doit survivre au secret de la résurrection et Sâhir va s'employer à faire respecter cet adage.


 

Par Phibes, le 20/11/2011

Notre avis sur l'album Tu ne survivras point


Le premier opus nous avait laissé sur une note terrifiante (et malheureusement réelle), celle de l'installation de la toute puissante machine hitlérienne d'avant-guerre avec en filigrane la récupération par le chancelier du secret des fameux haschichins. Avec ce deuxième et dernier épisode, Hitler a donc assimilé le pouvoir de résurrection et devient, de fait, pour l'un des représentants de la secte des Assassins et ses partisans, l'homme à abattre. L'heure est donc au nettoyage, chose à laquelle Sâhir, Lawrence et le conservateur Saw vont s'employer.


Comme on peut le subodorer, Tu ne survivras point annonce une vaste campagne d'actions destinées à éliminer tous ceux qui ont été initiés opportunément au pouvoir de régénération haschichin. De la plus haute autorité allemande à ses colonnes d'élites et même au-delà, tous vont être la cible d'une action vindicative radicale. Par ce biais, cet opus délaisse quelque peu le Lawrence d'Arabie ressuscité pour donner beaucoup plus la "parole" à son compagnon d'armes Sâhir, un Sâhir tout en puissance destructrice.


Olivier Peru est scénaristiquement à son affaire dans cette aventure qui fluctue entre réalité historique et fiction. Ce dernier nous donne, au rythme de dialogues incisifs, une version surprenante des actions obscures de cette communauté d'assassins issue de l'Ancienne Égypte qui se perpétuent au fil du temps, dans une interaction avec des faits authentiques liés au 3ème Reich et à son plus haut dignitaire Hitler. Cet amalgame, qui fait appel à un pan d'Histoire qui a inspiré de nombreuses fictions par ailleurs, est subtil, détonant, laisse souvent parler les armes et donne lieu à des faces à faces qui donnent le vertige. Mettant en avant un secret alambiqué, il est l'occasion d'apprécier quelques références à l'Histoire savamment intégrées au récit (voir le final par exemple).


Le dessin de Christian Pacurariu a toujours autant de charme. Alors qu'il s'emploie à noyer son crayonné appuyé dans des effets et une colorisation sombres, en corrélation avec l'époque concernée, cet artiste fait preuve d'un travail plutôt fourni à l'aspect volontairement vieillot de façon à, semble-t-il, conforter la représentativité historique. Le mouvement est bien maîtrisé tout comme la foule de petits personnages qui fleurissent dans ses nombreuses vignettes.


Un bon épisode entreprenant qui clôture une aventure auréolée de secret non moins surprenante.


 

Par , le

Les albums de la série ASSASSIN

Nos interviews liées

Entretien avec un Nosferatu ou interview d'un sénariste qui a du mordant

Sceneario.com : Bonjour, Olivier. Olivier Peru : Salut, M'sieur Sceneario !
Sceneario.com Ce mois-ci voit donc la sortie de Nosferatu chez Soleil dont tu signes le scénario. Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer dans une histoire de vampires ? Voulais-tu donner ta propre version du mythe ?
Olivier Peru : J'ai toujours eu envie de travailler sur une histoire de vampires aussi quand le staff de Soleilm'a présenté les travaux de Stefano Martino, je n'ai pas hésité longtemps. On nous a proposé de développer une histoire sur Nosferatu et on s'est immédiatement bien entendu sur les directions à donner au récit : amour, éternité, pouvoir.
Sceneario.com : Quels ont été tes influences pour ce sujet ? Pourquoi as-tu choisi de faire remonter l’origine de ce Nosferatu à l’époque romaine ?
Olivier Peru : J'ai envie de répondre des tas et aucune [...]

Lire la suite ›

Interview Olivier PERU, Sophian CHOLET et Simon CHAMPELOVIER.

Sceneario.com: Bonjour Olivier, Sophian et Simon. En ce mois de juin, est sorti chez tous les libraires de France et de Navarre Zombies, premier tome d’une série dont vous êtes à l'origine avec Sophian Cholet (au dessin) et Simon Champelovier (à la couleur). Cet album, de plus, inaugure la toute nouvelle collection "Anticipation" de chez Soleil. Comment avez-vous conçu ce projet ? Qu'est-ce qui vous a poussé à franchir le seuil du monde des morts-vivants?
Olivier : A la question comment, je répondrais avec amour ! À la question qu'est-ce qui nous a poussé, je dirais aussi l'amour. L'amour des zombies ! On les aime vraiment depuis notre plus tendre enfance. Maintenant pour le côté un peu plus concret de notre projet, je crois que c'est une foule de détails qui ont coïncidé et nous ont tous poussé dans les bras les uns des autres. De mon côté je travaillais avec Jean-Luc sur des choses plus fantasy au moment ou il développait une collection anticipation et de l'autre Sophian s'est montré chez Soleil avec un carton à dessin plein de zombies [...]

Lire la suite ›

Interview de la team Lancelot au complet !

Sceneario.com : Bonjour ! Le tome 2 de la série Lancelot vient de paraître, un an et demi après le premier. C’est une bonne occasion pour vous poser quelques petites questions ! Bien des choses s’y passent, dans ce tome 2, et on y voit notamment grandir le héros Galaad qui va, durant l’album, changer non seulement de nom mais surtout découvrir sa vraie nature. Vous vous êtes donc réapproprié un personnage légendaire pour le changer sur le fond mais sans finalement que cela ne joue trop sur l’action en tant que telle, en tout cas jusque là. Comment est née cette idée que Lancelot put avant tout être une femme ?
Jean-Luc Istin : Une idée comme ça, qui m'est venue je ne sais plus trop comment. En fait, je voulais écrire l'histoire de Lancelot mais le personnage tel quel m'ennuyait ! Je me suis dit "Et si...", vous savez comme dans les comics : "et si Spiderman n'avait pas été piqué par une araignée [...]

Lire la suite ›

Le Testament Des Siècles - Tome 1


Questions à Henri Loevenbruck, co-scénariste avec Nicolas Jarry et auteur du roman qui a inspiré la BD :

Sceneario.com : Lorsque ton roman est paru, pensais-tu qu'il serait adapté en Bande Dessinée ?

Henri Loevenbruck :
Non, pas du tout. D'ailleurs, quand Soleil m'a appelé, j'ai d'abord cru qu'ils voulaient me proposer d'adapter mes romans de Fantasy, adaptation à laquelle, en revanche, j'avais songé, étant donné que c'est un genre qui est plus courant en BD, surtout chez Soleil.

Sceneario.com : Le passage de roman à scénario de BD est-il difficile ?

Henri Loevenbruck :
Oui, surtout quand c'est une première fois. La collaboration de Nicolas Jarry a été précieuse et essentielle, il a fallu que j'aprenne les bases [...]

Lire la suite ›

des frères PERU auteurs de SHAMAN

SCENEARIO.COM: Pouvez vous vous présenter?
On est deux frangins, Olivier et Stéphane Peru, travaillant ensemble dans la bd et on signe, avec Shaman, notre 1er album aux éditions Nuclea_.

SCENEARIO.COM: Comment êtes vous arrivé à la BD?
On a pas fait d’école de bd, ni de graphisme, mais on a énormément travaillé dans notre coin. Depuis toujours, on a bossé l’écriture et le dessin et on a su, très tôt qu’on voulait faire de la bd. Nos premiers boulots furent publiés chez Semic, dans la gamme pocket. C’est la qu’on a fait nos premières armes encadrées par des personnes de qualité telles que Thierry Mornet, Jean-Marc Lofficier et Jean Marc Lainé… On s’est professionnalisé en participant au développement du Semicverse, qui atteint son apogée aujourd’hui avec le comics Strangers [...]

Lire la suite ›