ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE #1 La naine aux ectoplasmes

voir la série ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

QUADRANTS

Collection :

Boussole

Genre :

Fantastique

Policier

Sortie :
ISBN : 9782302009479

Résumé de l'album La naine aux ectoplasmes


En cette fin du 19ème, la haute société parisienne se voit privée de l'un de ses plus grands médiums, Kathy Wuthering. En effet, cette dernière a disparu après que son domicile ait été mis sens dessus dessous et que l'on ait retrouvé uniquement ses deux globes oculaires. L'inspecteur Nimber est chargé de l'enquête et, complètement dépassé par les évènements, fait appel au détective Auguste Dupin et à sa célèbre clairvoyance. Alors que les deux limiers se lancent sur les traces de celui qui s'est rendu coupable de ces faits pour le moins étranges, l'exubérante stagiaire de Dupin, Flora Vernet, qui souhaite se destiner au métier de son tuteur, participe également, malgré sa féminité, à la défense de la veuve et de l'orphelin, et se jette en parallèle dans une affaire de vol d'une montre à gousset. De par leurs investigations séparées, ne seront-ils pas appelés à un moment donné à se croiser voire à se compléter ?

Par Phibes, le 16/02/2010

Notre avis sur l'album La naine aux ectoplasmes


2009 a été un très bon cru pour Thierry Gloris qui, après Souvenir d'un elficologue, Le codex Angélique T3, Malgré nous, Missi Dominici et Saint-Germain, repart en cette année 2010 sur les chapeaux de roue en nous présentant sa nouvelle série fleurant bon le policier mêlé de fantastique. S'associant au dessinateur de grand talent, Jacques Lamontagne, il nous immerge dans le Paris de la fin du 19ème, dans les méandres d'une enquête policière pour le moins étrange (d'où le titre).


Pour les besoins de son histoire, le scénariste fait un gros clin d'oeil au romancier Edgar Allan Poe en lui subtilisant l'un de ses personnages clés de sa trilogie policière (Double assassinat dans la rue Morgue, Le Mystère de Marie Roget, La Lettre volée) en l'occurrence le détective Auguste Dupin (sorte de Sherlock Holmes à la française). Il lui adjoint un autre personnage toute en érudition féminine et en effronterie, l'ardente Flora Vernet, qui nous assure une présence pleine de sel et de charme.


Si dès le départ, on flotte de façon surprenante dans l'onirique fantomatique (l'apparition de Nostradamus est des plus curieuses) presque cartoonesque, l'aventure policière reprend ses droits dans des circonvolutions plus réalistes un brin décalées dès l'apparition des enquêteurs. Le caractère étrange dont le titre est évocateur se perpétue tout au long du récit grâce à l'ambiance que suscitent l'apparition du tueur au masque d'Anubis, la découverte macabre de cadavre énucléé, la réunion d'une confrérie du crime et surtout la disparition inexpliquée de Kathy Wuthering.


Thierry Gloris gère subtilement son intrigue en jouant sur les caractères marqués de ses personnages, sur les quelques indices qu'il veut bien nous lâcher et sur l'utilisation d'une dérision adroitement distillée dans les agissements de ces derniers. A ce titre, si Auguste Dupin est du genre sérieux et posé (école ancienne), Flora Vernet se trouve à l'opposé de ce dernier, déjà en tant que représentante de la gente féminine dénigrée à cette époque, et également incarnant la vitalité, la frénésie et l'intrépidité épidermique (nouvelle école).


Le récit se divisant en deux enquêtes bien distinctes (du moins pour le moment), le lecteur doit jongler sur les investigations qui avancent au gré d'un développement assurément bien cadré. On tremble, on rit, on suit aveuglément les tribulations des enquêteurs avec délectation et envie de connaître ce qui se trame derrière cette disparition.


On connaît le travail excellent de Jacques Lamontagne sur la série Druides. En cette nouvelle série, toute sa science picturale se ressent amplement. En effet, la qualité, le réalisme de ses dessins sont époustouflants. Personnages et décors sont réalisés dans des proportions généreusement détaillées au plus proche de l'authenticité. L'atmosphère de la fin du 19ème est bien perçue de par les nombreux accessoires que l'artiste dispense avec goût et se déguste à grandes pelletées d'effets colorisés avec une minutie confondante. C'est beau, c'est fort et c'est ensorcelant.


Un très bon premier opus qui marque une entrée en matière dans le genre policier fantastique des plus réussies et aux portes de l'étrange.

Par , le

Les albums de la série ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE

Nos interviews liées

Jacques Lamontagne : dessinateur de l'Etrange ??

Sceneario.com : Bonjour Jacques. Nous vous avons déjà accueilli une fois dans pages lors de la sortie des Druides tome 4. Mais, nous n’avons pas eu vraiment le temps de faire plus ample connaissance avec vous. Quel a été votre parcours avant de vous faire connaître dans le monde de la BD ?
Jacques Lamontagne : Mon parcours se résume de façon assez simple. Suite à mon cours de graphisme, j’ai travaillé pour quelques agences de pub durant 3 ans. Pour mon dernier emploi, j’étais directeur artistique. Mais ce que je désirais faire, c’était de l’illustration. J’ai donc donné ma démission et suis devenu illustrateur free-lance durant de nombreuses années. J’ai continué à travailler comme pigiste avec des agences de pub mais également avec de nombreuses maisons d’éditions, en réalisant des dizaines de couvertures de roman [...]

Lire la suite ›

Souvenirs d'un Elficologe par Thierry Gloris, scénariste.

Sceneario.com : Bonjour Thierry. Ce début d’année 2009 est très chargé pour toi. : en janvier, Saint-Germain (chez glénat), en février le troisième et dernier tome du Codex Angelique puis, pour le mois de marc , Souvenirs d’un elficologue chez Soleil. Les hasards du calendrier, me diras tu. Mais intéressons nous donc à Souvenirs d’un elficologue, ta nouvelle série chez Soleil Celtic. Peux-tu nous en faire un pitch rapide ? Nous presenter le départ de cette série ?
Thierry Gloris : Le monde celtique et ses légendes n’est guère accessible pour le non initié : Korrigans, ondine, feys, cromlech… Tout un univers à apprivoiser si l’on n’est pas né dedans. Il n’existe pas de bible, ni de dogmes prédéfinis. Le « celtisme » forme un corpus disparate formé de bribes d’anciens poèmes épiques chantés et d’ajouts plus ou moins heureux issus des contes retransmis oralement lors des veillées des siècles passés [...]

Lire la suite ›

Les secrets de Saint-Germain

Sceneario.com : Bonjour Thierry. Ce mois de janvier 2009 voit apparaître un nouvel héros et une nouvelle série dans le monde de la bande dessinée : Saint-Germain. Œuvre qui se situe sous le règne de Louis XV. Peux tu nous présenter ce nouveau héros ? Ainsi que ses compagnons ?
Thierry Gloris : Maximilien Dubet de Mondou, dit « Le comte de Saint Germain » est un personnage ambigu, qui travaille en tant qu’agent secret pour Louis XV mais poursuit simultanément ses propres objectifs. Ses origines sont nébuleuses, ses motivations mystérieuses. Ceci étant dit, il est un archétype du héros positif et pragmatique. Jamais pris à court d’humour, il préfère rire de la mort plutôt que de la craindre. Nous verrons au fur et à mesure des épisodes qu’un tel tempérament n’est pas inné mais s’est construit sur de nombreux drames personnels [...]

Lire la suite ›

Jacques Lamontagne... un Druide au sommet de son art.

Sceneario.com : Jacques, Qu’est ce qui vous a accroché dans le scénario des Druides ?
Jacques Lamontagne : J’aimais bien la période dans laquelle l’action se situait. Je voyais déjà les ambiances que je pourrais poser avec les cellules monastiques, les constructions en pierre sèche. Faire progresser une enquête dans les décors de Bretagne était pour moi fort prometteur.


Sceneario.com : Habitant au Canada et à priori assez éloigné des traditions Celtiques, comment vous êtes vous imprégné de cet univers ?
Jacques Lamontagne : Pas facilement ! ☺
Thierry est une véritable encyclopédie en la matière, Jean-Luc a également un bagage drôlement imposant. Alors, j’arrivais comme ça, à l’intérieur d’un projet qui mettait en scène des lieux et des traditions qui m’étaient complètement obscures [...]

Lire la suite ›

Thierry GLORIS & Mikael BOURGOIN pour Le Codex Angélique tome 2

SCENEARIO : Bonjour Thierry. Bonjour Mikaël 
Pouvez-vous faire une présentation de Thierry Gloris et de Mikaël Bourgoin pour les internautes : sur votre parcours avant la publication de votre première BD Le Codex Angélique ?

Thierry Gloris : J’ai commencé par des études d’histoire que j’ai poussées jusqu’au DEA, puis je suis passé par une licence de communication. Avant de me lancer sur la voie logique du CAPES pour devenir professeur, j’ai réfléchi à ce que je voulais faire et je me suis rendu compte que ce qui m’importait le plus n’était pas l’histoire mais raconter DES histoires. J’ai alors commencé, avec un ami qui faisait les Beaux-Arts, à monter des projets pour l’édition. J’ai progressivement rencontré de nouvelles personnes (professionnels, dessinateurs amateurs, éditeurs…) qui m’ont orienté, critiqué, et j’ai dû prendre mon bâton de pèlerin car le chemin allait être long avant de décrocher le saint Graal du premier contrat [...]

Lire la suite ›