ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE #3 Deux ch'tits indiens

voir la série ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

QUADRANTS

Collection :

Boussole

Genre :

Aventure

Policier

Sortie :
ISBN : 9782302030657

Résumé de l'album Deux ch'tits indiens

Les comptes de l'agence Aspic ne sont pas au plus haut. Cela fait trois mois qu'il n'y a pas eu de clients. Excepté ce monsieur Ours-Espiègle qui voudrait les embaucher. Pour cela, ils doivent le retrouver à la foire de Lille. Après avoir fait connaissance, Ours-Espiègle va lui parler de son problème : son frère jumeau, Ours-Gris, a disparu. Ou plutôt, l'esprit d'Ours-Gris qui se trouvait lié à un bâton-totem dont Ours-Espiègle ne se débarrasse jamais. Ce dernier voudrait bien savoir où est son frère. Hugo et Flora acceptent l'affaire.
Quand à Nimber et Dupin, ils ont été envoyés par Paris, à Lille, pour enquêter sur un crime horrible...

 

Par Berthold, le 02/08/2013

Notre avis sur l'album Deux ch'tits indiens

C'est avec un certain plaisir que le lecteur retrouve Hugo et Flora, les deux détectives de l'étrange, les héros de la série Aspic.
Il est vrai que dès les premiers tomes, nous avons eu le sentiments que ces deux héros étaient de vieux amis que nous retrouvions après une longue absence. Et pourtant, ils sont nés de l'imagination de Thierry Gloris, il y a quelques mois.
Le premier diptyque était vraiment une belle surprise. Il nous permettait aussi de croiser deux autres personnages qui finalement réapparaissent dans ce troisième tome : Nimber et Dupin.
Cette nouvelle intrigue débute avec un petit air de fête avec cette promenade à cette foire à Lille. Pourtant, dès la première page, nous avons assisté à quelque chose d'affreux, à un meurtre semble t'il. Mais là, grâce à un certain tour de magie, Thierry Gloris arrive à nous faire oublier cette scène et à nous entrainer vers des choses plus guillerettes (mais cela ne durera pas, ne vous en faites pas). L'intrigue va s'intéresser à la disparition d'un certain Ours-Gris, frère jumeau d'Ours-Espiègle. Sauf qu'Ours-Gris est mort il y a quelques années, tué par son frère. C'est un esprit que doivent retrouver Hugo et Flora. Ce qui va nous donner de bonnes scènes assez amusantes et parfois angoissantes.
Le scénariste prend son temps pour nous présenter les gens de ce cirque où nous découvrons quelques "monstres" de foire comme cette femme à barbe qui semble plaire à Hugo (mais dont l'ancien petit ami ne semble pas voir cette liaison d'un bon oeil). On y sent les références au film Freaks de Browning. Mais ce n'est pas la seule allusion à un film du genre. Il y en a certaines au film Nosferatu de Murnau.
Gloris nous propose aussi de suivre une autre intrigue mettant en scène Dupin et Nimber. Eux aussi enquêtent à Lille sur un crime violent. Au final, nous verrons que les deux enquêtes se recoupent.
Ce nouveau diptyque débute sur les chapeaux de roues.

Au dessin, nous pouvons toujours admirer le talent de Jacques Lamontagne (les Druides). Son art éclate encore une fois dans ces pages. Il a un certain don pour faire apparaitre les émotions sur les visages des personnages. Rires, peur, stupéfaction, étonnement, horreur, surpris, tout y passe et le lecteur le comprend de suite en regardant le dessin.
Encore une fois, il nous offre quelques belles pages. Si on sent l'influence de Jean-Pierre Marielle pour Dupin ou Clovis Corvillac pour Nimber, pour moi, son Hugo a quelque chose de Romain Duris. Il a autant de charmes que l'acteur de L'auberge espagnole.
Son trait est superbement mis en avant grâce aux couleurs inspirés de Lorien Aureyre.

Deux ch'tis indiens est une excellente lecture, qui montre le potentiel de la série Aspic, Détectives de l'étrange.
Une enquête que je vous invite à rejoindre et à apprécier comme il se doit !

 

Par , le

Les albums de la série ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE

Nos interviews liées

Jacques Lamontagne : dessinateur de l'Etrange ??

Sceneario.com : Bonjour Jacques. Nous vous avons déjà accueilli une fois dans pages lors de la sortie des Druides tome 4. Mais, nous n’avons pas eu vraiment le temps de faire plus ample connaissance avec vous. Quel a été votre parcours avant de vous faire connaître dans le monde de la BD ?
Jacques Lamontagne : Mon parcours se résume de façon assez simple. Suite à mon cours de graphisme, j’ai travaillé pour quelques agences de pub durant 3 ans. Pour mon dernier emploi, j’étais directeur artistique. Mais ce que je désirais faire, c’était de l’illustration. J’ai donc donné ma démission et suis devenu illustrateur free-lance durant de nombreuses années. J’ai continué à travailler comme pigiste avec des agences de pub mais également avec de nombreuses maisons d’éditions, en réalisant des dizaines de couvertures de roman [...]

Lire la suite ›

Souvenirs d'un Elficologe par Thierry Gloris, scénariste.

Sceneario.com : Bonjour Thierry. Ce début d’année 2009 est très chargé pour toi. : en janvier, Saint-Germain (chez glénat), en février le troisième et dernier tome du Codex Angelique puis, pour le mois de marc , Souvenirs d’un elficologue chez Soleil. Les hasards du calendrier, me diras tu. Mais intéressons nous donc à Souvenirs d’un elficologue, ta nouvelle série chez Soleil Celtic. Peux-tu nous en faire un pitch rapide ? Nous presenter le départ de cette série ?
Thierry Gloris : Le monde celtique et ses légendes n’est guère accessible pour le non initié : Korrigans, ondine, feys, cromlech… Tout un univers à apprivoiser si l’on n’est pas né dedans. Il n’existe pas de bible, ni de dogmes prédéfinis. Le « celtisme » forme un corpus disparate formé de bribes d’anciens poèmes épiques chantés et d’ajouts plus ou moins heureux issus des contes retransmis oralement lors des veillées des siècles passés [...]

Lire la suite ›

Les secrets de Saint-Germain

Sceneario.com : Bonjour Thierry. Ce mois de janvier 2009 voit apparaître un nouvel héros et une nouvelle série dans le monde de la bande dessinée : Saint-Germain. Œuvre qui se situe sous le règne de Louis XV. Peux tu nous présenter ce nouveau héros ? Ainsi que ses compagnons ?
Thierry Gloris : Maximilien Dubet de Mondou, dit « Le comte de Saint Germain » est un personnage ambigu, qui travaille en tant qu’agent secret pour Louis XV mais poursuit simultanément ses propres objectifs. Ses origines sont nébuleuses, ses motivations mystérieuses. Ceci étant dit, il est un archétype du héros positif et pragmatique. Jamais pris à court d’humour, il préfère rire de la mort plutôt que de la craindre. Nous verrons au fur et à mesure des épisodes qu’un tel tempérament n’est pas inné mais s’est construit sur de nombreux drames personnels [...]

Lire la suite ›

Jacques Lamontagne... un Druide au sommet de son art.

Sceneario.com : Jacques, Qu’est ce qui vous a accroché dans le scénario des Druides ?
Jacques Lamontagne : J’aimais bien la période dans laquelle l’action se situait. Je voyais déjà les ambiances que je pourrais poser avec les cellules monastiques, les constructions en pierre sèche. Faire progresser une enquête dans les décors de Bretagne était pour moi fort prometteur.


Sceneario.com : Habitant au Canada et à priori assez éloigné des traditions Celtiques, comment vous êtes vous imprégné de cet univers ?
Jacques Lamontagne : Pas facilement ! ☺
Thierry est une véritable encyclopédie en la matière, Jean-Luc a également un bagage drôlement imposant. Alors, j’arrivais comme ça, à l’intérieur d’un projet qui mettait en scène des lieux et des traditions qui m’étaient complètement obscures [...]

Lire la suite ›

Thierry GLORIS & Mikael BOURGOIN pour Le Codex Angélique tome 2

SCENEARIO : Bonjour Thierry. Bonjour Mikaël 
Pouvez-vous faire une présentation de Thierry Gloris et de Mikaël Bourgoin pour les internautes : sur votre parcours avant la publication de votre première BD Le Codex Angélique ?

Thierry Gloris : J’ai commencé par des études d’histoire que j’ai poussées jusqu’au DEA, puis je suis passé par une licence de communication. Avant de me lancer sur la voie logique du CAPES pour devenir professeur, j’ai réfléchi à ce que je voulais faire et je me suis rendu compte que ce qui m’importait le plus n’était pas l’histoire mais raconter DES histoires. J’ai alors commencé, avec un ami qui faisait les Beaux-Arts, à monter des projets pour l’édition. J’ai progressivement rencontré de nouvelles personnes (professionnels, dessinateurs amateurs, éditeurs…) qui m’ont orienté, critiqué, et j’ai dû prendre mon bâton de pèlerin car le chemin allait être long avant de décrocher le saint Graal du premier contrat [...]

Lire la suite ›